Et la pouf production fut...

Toi, oui toi, tu te retrouves à travers Bridget Jones ? Tu ne rates jamais un épisode de ta série favorite Sex & The City et autres productions à gallinacés ? Alors réjouis-toi ! Deux productrices américaines, Stéphanie Austine et Sara Risher se sont creusées les méninges rien que pour toi et devine quoi ? Elles ont eu une idée vraiment trop top ! Créer une société indépendante Chickflicks (films de poulettes/cocottes/dindes) qui sortira deux à trois films par an spécialement destinés au public féminin. Le projet sera présenté dans les prochains mois.

Après le succès fulgurant de Sex And The City au cinéma (1,26 million d’entrées en France en deux semaines), le filon risque de rapporter très gros. A peine créée, la new born production entame déjà les négociations pour adapter la série des romans L’Accro du shopping de Sophie Kinsella. C‘est l’actrice australienne Isla Fisher qui a décroché le rôle principal. Elle y joue une jeune journaliste économique qui est totalement dépendante de son incontrôlable besoin d’acheter.

La spécificité de ce genre de film c’est qu’on y retrouve tous les ingrédients du Chick flick : fille un peu godiche mais avec beaucoup de profondeur pseudo-intellectuelle, une histoire d’amour plan-plan et des péripéties totalement bidons dans lesquelles les jeunes Bridget Jones et autres Carrie Bradshaw aiment se retrouver.

Merci donc à Stéphanie Austine et Sara Risher, qui, sans se distinguer par leur sens de la créativité et de l’originalité, possèdent, néanmoins, le sens des affaires.

W.D. (le 13 juin 2008 – avec RelaxNews)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter