Fanfan La Tulipe : Un accueil mitigé

Les projections en avant-premières de Fanfan La Tulipe hier soir à Cannes ont recueilli des sentiments dans l'ensemble partagés.

Le remake du film de Christian-Jaque, projeté dans un premier temps dans la salle Louis Lumière du palais des congrès, à l'issue de la cérémonie d'ouverture, a été accueilli assez froidement par les grands noms de la profession. Situation plutôt inattendue pour un film ouvrant le festival. En effet, l'accueil est généralement chaleureux lors de cette projection.

A l'opposé, à quelques mètres de là, sur une plage de la Croisette où le film était projeté sur écran géant en différé devant près de 1 500 personnes, la réaction du grand public a été enthousiaste.
De nombreux applaudissements ont été entendus pendant le générique de fin.
Plusieurs spectateurs ont estimé que cette version moderne du film de 1952 "en respectait l'esprit" tout en étant plus "spectaculaire" avec les nombreux combats qu'elle met en scène. Certains ont insisté sur son aspect "dynamique", "rempli d'humour et de références" et "grand spectacle" même si d'autres, plus nostalgiques, ont souligné qu'"il était difficile d'oublier Gérard Philippe".

Les chiffres du nouvel opus de Gérard Krawczyk lors de sa sortie parisienne sont également encourageants. Fanfan La Tulipe, projeté dans 26 salles de la Capitale, a attiré 3 027 spectateurs. Cette moyenne plus que satisfaisante laisse présager un très bon succès à l'échelle nationale et donnera peut-être tort aux professionnels du cinéma présents à Cannes.

V.B. avec AFP (15 mai 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter