Festival de cinéma : Catherine Deneuve se dit solidaire de la Grèce

vendredi 1 avril 2011 - 14:07 | Showbizz
Catherine Deneuve a ouvert vendredi le 12e festival du cinéma francophone d'Athènes, par une déclaration d'amour et de soutien à la Grèce en pleine crise, au nom de la solidarité européenne.

Catherine  Deneuve


"J'aime la Grèce", a dit l'actrice à la presse vendredi, en présentant le film de François Ozon Potiche, qui a ouvert la manifestation jeudi soir.

"Quand il y a une crise, je pense que malheureusement tout le monde est touché, mais d'une certaine façon cette crise sera peut-être l'occasion de se rendre compte que l'Europe c'est ça, la solidarité qui doit jouer pour subvenir aux difficultés des uns et des autres".

"J'espère que la Grèce pourra s'en sortir avec l'aide de ses voisins" a-t-elle ajouté.

Faisant allusion à Potiche, où le patron d'une entreprise familiale de parapluies, joué par Fabrice Lucchini, est séquestré par ses salariés en grève, l'actrice a souligné que "les séquestrations de patrons dans les usines, on a connu ça il y a encore pas très longtemps en France".

"Je ne connais pas les relations entre les syndicats et le pouvoir en Grèce" a-t-elle dit, "il m'a semblé qu'il y avait beaucoup de policiers dans la ville" a-t-elle ajouté.

L'actrice a regretté de ne pas connaître le jeune cinéma grec qui obtient des récompenses dans les festivals et souligné que l'on voit "très peu de cinéma grec" en France.

Interrogée sur son héroïne préférée de l'antiquité grecque, elle s'est contentée de répondre "il y a trop d'étoiles dans le ciel" avant de confier qu'elle avait passé "deux heures éblouissantes au musée de l'Acropole" d'Athènes.

=> Toutes les infos sur Catherine Deneuve

(2 Avril 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter