Festival de Sundance 2007 : un cru très politique

A l’heure où l’Amérique est secouée par une vague de protestations contre la guerre en Irak (on a pu voir Sean Penn et Jane Fonda manifester à Washington), le festival de Sundance a décidé de récompenser deux films traitant du sujet, l’un sous la forme d’une fiction, l’autre sous la forme d’un documentaire.

Le premier, Grace Is Gone, a remporté le prix du scénario et le prix du public. Il s’agit d’un drame dans lequel John Cusack interprète un père de famille frappé par la mort de sa femme engagée en Irak et qui ne sait comment annoncer la nouvelle à leurs enfants. Le réalisateur, James Strouse, nie avoir voulu faire un plaidoyer contre la guerre : « c’est un film en faveur de l’Amérique » a-t-il déclaré lors de son discours de remerciements. « Mon espoir est que, de quelque bord que vous soyez, vous soyez touché. »

Le second film est un documentaire intitulé No End In Sight (littéralement, « Pas de fin en vue »). Il a été récompensé d’un prix spécial du jury pour avoir « montré clairement des décisions politiques erronées ayant conduit au fiasco catastrophique de l’invasion et de l’occupation américaine en Irak ». Plus engagé que James Strouse, le réalisateur de ce documentaire, Charles Ferguson, a affirmé avoir voulu montrer comment la politique des Etats-Unis a conduit le pays dans « cette situation terrifiante ».

Ce festival de Sundance 2007 est décidément très engagé puisque la plupart des autres films honorés cette année traitent de sujets politiques. Le premier, Padre Nuestro, qui a obtenu le Grand prix du jury, raconte l’histoire d’immigrés mexicains à New-York. Le prix du documentaire est quant à lui revenu à Manda Bala de Jason Kohn, un film qui revient sur la corruption et les enlèvements au Brésil.

Il n’est guère étonnant de trouver un palmarès aussi engagé lorsque l’on sait que le créateur du festival de Sundance (qui vient de fêter ses 25 ans d’existence), n’est autre que l’acteur-réalisateur Robert Redford, connu pour ses opinions démocrates et son engagement pour la préservation de la nature.

=> Voir la fiche du Festival De Sundance 2007

M.B.C. (29 janvier 2007 - Avec l’AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter