François Mitterrand à Berlin, et bientôt sur nos écrans…

Le film de Robert Guédiguian librement inspiré des derniers mois de la vie de François Mitterrand, Le Promeneur Du Champ De Mars (sortie en salles mercredi 16 février), a été présenté hier en Compétition Officielle à la 55ème Berlinade. L'ancien président français, interprété magistralement par Michel Bouquet, vit dans ce film ses dernières heures, que l'on découvre à travers ses confidences avec un jeune journaliste à qui il livra ses secrets et dévoila son intimité.
Robert Guédiguian a profité de la présentation de son film pour rappeler qu'il s'agit bien d'une fiction, et non d'une reconstitution : "J'ai fait exprès de ne pas me documenter. Je pense qu'au fond l'imagination est plus juste que la reconstitution, qui est forcément
fausse". "Si le film est une fiction sur Mitterrand, c'est aussi un document sur l'art de Michel Bouquet".


Autre film présent en Compétition hier, Paradise Now de Harry Abou-Assad, sur les conséquences du conflit israélo-palestinien à travers l'histoire de deux jeunes palestiniens désignés pour commettre des attentats suicides en se faisant sauter avec leurs bombes à Tel Aviv. Des explosifs sont fixés à leur corps, tout à fait invisibles. Pourtant, l'opération ne se déroule pas comme prévu. Les deux complices et amis d'enfance se perdent de vue. Séparés et abandonnés à leur propre sort, ils doivent affronter leur destin et témoigner de leur conviction.
Lors de la conférence de presse qui a suivi la projection du film, le réalisateur s'est dit "très content de pouvoir montrer ce film à tout le monde et surtout aux Israéliens", une société qui "ignore" le sort des Palestiniens.

Cette journée de lundi s'est terminée avec la remise d'un Ours d'or d'honneur à l'acteur, réalisateur et scénariste espagnol Fernando Fernan Gomez, déjà lauréat de deux Ours d'argent au cours de sa carrière (pour ses rôles dans L'Anacorete en 1977 et dans Stico en 1985). Né au Pérou en 1921, Fernando Fernan Gomez a notamment joué dans Belle Epoque (1993) de Fernando Trueba ou Tout Sur Ma Mère de Pedro Almodovar.

=> Retrouvez toutes les infos sur le 55ème Festival International Du Film De Berlin 2005

A.C. (15 février 2005 - Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter