François Truffaut, 20 ans déjà…

Le 21 octobre 1984, François Truffaut disparaît des suites d’une longue maladie. Cinéphile passionné, il a commencé à être critique, côtoyant ainsi Jean-luc Godard, Eric Rohmer, Claude Chabrol et Jacques Rivette. En 1959, il signe son premier long-métrage, Les Quatre Cents Coups et entre dans la Nouvelle Vague. En 21 films, il a profondément marqué le cinéma français en communiquant son amour pour la vie et les gens qui l’animent.

« Le cinéaste des sentiments personnels »

Vingt ans plus tard, François Truffaut est toujours une référence incontournable. À l’occasion du vingtième anniversaire de sa mort, le ministre de la culture a rendu hommage à ce grand cinéaste en invitant les interprètes de ses films. Le Président Jacques Chirac a salué l’œuvre et l’homme. Jean-pierre Léaud, l’inoubliable Antoine Doinel et ami de Truffaut, a été fait officier de l’Ordre des Arts et des Lettres durant cette soirée.

A partir du 20 octobre, une rétrospective est dédiée au réalisateur suivant trois thèmes : les femmes dont il était fou amoureux, les polars marqués de l’empreinte hitchockienne et les aventures d’Antoine Doinel. De quoi replonger dans l’univers intimiste d’un auteur fascinant.

S.Y (5 octobre 2004)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter