Frissons garantis au festival du film fantastique de Gérardmer

La peur : voilà le thème choisi pour les dix ans de Fantastic'Arts ! Hier, pendant la deuxième journée du festival, une tempête de neige est venue rajouter d'autres émotions fortes aux organisateurs et festivaliers, obligés de se frayer un chemin pour assister aux projections.
D'abord celle du film Darkness de Jaume Balaguero (La Secte Sans Nom), un classique de la maison hantée qui n'a pas vraiment réussi à effrayer le public. Mission davantage réussie par Dead End, des Français Jean-Baptiste Andrea et Francis Canepa qui ont déclaré :"Le sentiment de la peur, c'est peut-être masochiste mais c'est intense". Leur film raconte l'histoire d'une famille américaine en route pour un réveillon de Noël, qui rencontre le fantôme d'une dame blanche à travers la forêt. Quant au réalisateur Hideo Nakata, auteur des Ring, il présentera samedi Dark Water, le supplice d'une femme et de sa fille dans une maison infiltrée par des gouttes d'eau. Il a déclaré :"Je ne suis pas un maniaque du film 'gore', mais faire peur, c'est mon travail".

Découvrez toutes les infos sur le 10eme Festival Gerardmer - Fantastic'Arts 2003

D.M. (31 janvier 2003 - Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter