George Clooney : La médaille c’est pas du café !

Obtenir la distinction Chevalier des arts et des lettres ? Rien de plus facile, si vous vous appelez George Clooney. Non, non, aucune larme n’y changera rien, le buveur de café le plus sexy de la planète vous met K.O.

Présent au Festival de Deauville, le ministre de la Culture Christine Albanel en a profité pour décorer le comédien américain. Un rien émoustillée, dithyrambique à souhait, le ministre souligna « la quintessence de l’acteur américain », « son charme incommensurable », etc … à croire que Christine cherchait un rôle dans une production. Après tout, aux Etats-Unis, c’est monnaie courante …

Il n’empêche, le talent de George Clooney supplante la dextérité du toucher de tasse à café. Son maniement de seringue dans la série Urgences le propulse au rang d’acteur, et lui permet de décrocher des rôles phares. Il s’illustrera alors dans O'Brother des Frères Coen, Une Nuit En Enfer, ou la série des Ocean. Certes, si le vaillant nanar L'Attaque Des Tomates Tueuses apparaît comme l’un des vilains petits canards de sa carrière, disons que George Clooney fait preuve d’éclectisme cinématographique …
L’acteur décide ensuite de se glisser derrière la caméra, et se débrouille assez bien eu égard au succès de son deuxième Good Night And Good Luck.
En outre, le comédien pense à autre chose que son château en Toscane, puisqu’il use de sa notoriété à de nombreuses reprises, afin de débloquer des fonds, que ce soit pour les attentats du 11 septembre, le tsunami, le cyclone Katrina, ou le Darfour…
Un esprit sain dans un corps sain, what else ?

O.C (Le 4 septembre 2007 – avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter