Gloire & sexe hier à la Berlinade avec George Michael…

Ce n'est pas une star de cinéma mais une vedette de la pop anglaise qui a fait l'événement hier au 55ème Festival de Berlin. George Michael était en effet de passage dans la capitale allemande où il présentait, hors compétition et en avant-première mondiale A DIFFERENT STORY, un documentaire sur sa carrière fulgurante dans lequel il se confie sur son homosexualité et critique la guerre en Irak.
Lors d'une conférence de presse mouvementée, ponctuée d'applaudissements et de cris de fans, George Michael a expliqué que ce film était "une bonne occasion d'expliquer pourquoi ma carrière a été faite de hauts et de bas".
Sexe encore hier mais en plus trash avec le film malaisien UN NUAGE AU BORD DU CIEL, qui a entraîné mercredi les festivaliers dans les tréfonds de la sexualité la plus crue, choquant une partie du public. Ce nouveau long-métrage du cinéaste malaisien Tsai Ming-liang reprend des motifs de son oeuvre précédente, Et Là-bas, Quelle Heure Est-il ?. Il était présenté en Compétition officielle.

Pas de sexe en revanche pour le film français LES MOTS BLEUS d'Alain Corneau qui nous raconte l'histoire d'une petite fille solitaire, Anna, qui refuse de parler. Elle est placée dans une école pour sourds-muets, où Vincent, un éducateur (Sergi Lopez), tentera de la sortir de son isolement.
Alain Corneau : "Le rapport qu'entretient Clara avec sa fille est démesuré, parce qu'elle a peur que sa fille l'abandonne".

Comédie enfin avec le troisième film présenté en compétition ce mercredi, La Vie Aquatique de Wes Anderson avec Bill Murray, Anjelica Huston et Cate Blanchett. Ce film, qui sortira en France le 9 mars, nous raconte l'histoire de Steve Zissou, un légendaire explorateur des fonds marins, est aussi connu pour son caractère excentrique que pour ses fabuleux documentaires. Mais Steve traverse une mauvaise passe. Son plu fidèle coéquipier, Esteban, s'est fait dévorer par un requin jaguar, et la rumeur selon laquelle il n'est plus à la hauteur va bon train. Pour couronner le tout, Ned Plimpton, un jeune pilote, fait irruption dans sa vie et prétend être le fils qu'il n'a jamais connu…
Wes Anderson : "C'est un film compliqué, ce n'est pas un film d'aventure traditionnel".

=> Retrouvez toutes les infos sur le 55ème Festival International Du Film De Berlin 2005

A.C. (17 février 2005 - Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter