Grand DVD pour Petit Nicolas (test)

mardi 2 février 2010 - 11:24 | Showbizz
Avec Le Petit Nicolas, c’est un peu de notre enfance à tous qui resurgit. Les copains, la maîtresse, le rapporteur, les bastons générales, les mots d’amour gravés au canif sur l’écorce des arbres, j’en passe et des pas mûres. Et l’on ne peut que remercier Laurent Tirard de nous faire revivre cette période dorée en adaptant sur grand écran l’œuvre de Sempé et Goscinny... Hier, on apprenait que la fine équipe serait à la tête de la prochaine adaptation des aventures du gaulois moustachu via Astérix Chez Les Bretons, on découvre aujourd'hui dans les bacs le DVD de l'un des plus gros succès français de l'année dernière. L'occasion de vous livrer aujourd'hui notre test...

le petit nicolas

Si le film et sa thématique ne diffèrent en rien de L'Instit ou des Choristes, la trame narrative, elle, se veut différente. Nicolas, campé par Maxime Godart, veut se débarrasser d’un futur petit frangin qu’il croit emberlificoté dans le ventre de sa mère. Là dessus, il met en place avec Alceste, Clotaire, Rufus et autres compères, un plan de destruction prénatale.

Drôle, le film l’est assurément. Et les bonus du DVD asseyent définitivement l’ambiance écolière plantée par le réalisateur. Ainsi, les makings-of mettent en scène une horde de gamins fraîchement sélectionnés pour le film, Maxime Godard en tête, et immédiatement pris en charge par l’équipe technique. Arrivée dans la nouvelle salle de classe, découverte des décors, du matériel, et premiers avertissements de Laurent Tirard : « Bon, les enfants, ces tables nous ont été prêtées par un musée, alors je vous demanderai de ne pas écrire dessus et de ne pas les rayer ». Les costumes, eux aussi, sont une première pour les gamins, projetés dans les années 60 : « Tu ressembles aux gars de la SNCF », lance ainsi l’un des enfants, en off, à voix basse et entre deux prises, à son camarade de table.

le petit nicolas dvd

Des séquences plus techniques dévoilent les coulisses de la réalisation. De la télévision qui explose par trucage sonore à l’interrogation orale durant laquelle un coach chuchote, hors caméra, les réponses aux enfants, la conception du film est dévoilée sans gêne. Mais loin de décrédibiliser l’histoire, ces sessions filmées en live, avec des enfants qui ne jouent plus, redevenant simplement eux-mêmes, renforcent notre affection pour eux. On les découvre turbulents, indisciplinés, rigolards mais également inquiets et hésitants quand il s’agit de donner leur réplique. D’où la confession de Laurent Tirad : « Pour que les enfants jouent bien, il faut qu’il ne pense à rien. Il fallait donc faire en sorte qu’ils n’aient aucune préoccupation et qu’ils ne pensent à rien pendant le tournage ».

Touchants, les enfants ont touché… massivement. Le Petit Nicolas s’est logiquement classé en tête du box office à sa sortie et ses cinq millions d’entrées en ont fait le plus grand succès français de l’année. La sortie Dvd devrait renforcer ces bons chiffres et nous plonger, l’espace d’une heure et demie, dans la nostalgie d’une époque désormais révolue.

Le Petit Nicolas de Laurent Tirard, DVD disponible le 02 février. Test de l'édition Prestige 2 DVD. Egalement disponible en édition simple, Blu-Ray, et édition collector "La Boîte à trésor du Petit Nicolas"

=> Toutes les infos sur Le Petit Nicolas

Laurent Barbe (02 février 2010)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter