Harrison Ford, acteur engagé

Après Martin Sheen, Sean Penn et bien d’autres, c’est au tour d’Harrison Ford de critiquer la politique américaine au Moyen-Orient. En tournée promotionnelle à Madrid pour la sortie du film Hollywood Homicide, l’acteur s’est montré assez virulent envers les décisions du gouvernement Bush. Il estime que l’intervention militaire en Irak n’était pas la solution, rejoignant ainsi le camp des pro-paix.

L’acteur révélé dans Star Wars et Indiana Jones Et Les Aventuriers De L'Arche Perdue a également pris position contre la prolifération des armes. Dans la vaine de Michael Moore, il considère que ce phénomène contribue grandement au problème de criminalité sur le territoire américain. Mais Ford ne s’en est pas seulement pris aux lois des Etats-Unis. Hollywood en a aussi pris pour son grade.

Lors d’une conférence de presse, il a dénoncé le manque de créativité sévissant dans la cité des anges : "On fait aujourd'hui des films qui ressemblent plus à des jeux vidéos qu'à des histoires humaines. On vise la cible des hommes de 12-20 ans qui donnent le plus de retour sur investissement. Hollywood doit être rentable mais il semble que chacun cherche à chaque fois la plus grosse recette et ne cherche pas d'autres spectateurs.».

Le comédien n’a donc pas peur d’être black listé. Depuis le début de la guerre en Irak, la communauté cinématographique craint des représailles suite aux déclarations anti-bush de certaines personnalités.

M.C.M. (28 août 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter