Hasta la victoria siempre

On avait longtemps parlé de Steven Soderbergh ; c’est finalement Terrence Malick qui va mettre en scène la vie du Che avec Benicio Del Toro dans le rôle titre...

Che Guevara, figure emblématique de la révolution cubaine, suscite aujourd’hui bien des envies. Après avoir été le symbole de toute une génération avec sa tête sur tous les T-Shirts des teenagers en mal de vivre, le voilà mis à l’écran par plusieurs cinéastes en même temps. Car au moment où Terrence Malick acceptait la proposition de Soderbergh, Walter Salles tournait sa propre version des faits, intitulée The Motorcycle Diaries. Quoi que l’histoire sera sans aucun doute sensiblement différente, puisque focalisée sur son périple en moto à travers les montagnes sud-américaines. Pour la petite anecdote, Benicio Del Toro avait déjà été contacté par Salles pour incarner le Che. Un rôle dévolu finalement à Gaël Garcia Benal (Amours Chiennes).

L'idée de Soderbergh ? Un film sobrement intitulé CHE, mi biographique, mi historique sur la vie entière du révolutionnaire, de ses débuts d’étudiant en médecine à son assassinat présumé.

Un projet prévu depuis déjà plusieurs années, mais qui n’a pu voir le jour faute de temps. Aujourd’hui en plein tournage de OCEAN’S TWELVE, Soderbergh a préféré troquer sa casquette de réalisateur à Terrence Malick pour que le projet puisse enfin voir le jour… Un cinéaste talentueux, mais qui a l’habitude de prendre son temps entre ses différentes réalisations : pas moins de 20 ans séparent Les Moissons Du Ciel et La Ligne Rouge. Espérons que Terrence Malick fera cette fois une exception…

A.M. (18 juillet 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter