Histoires de sexe

Considérant une récente étude menée sur les précédentes remises des Oscars, des étudiants américains ont mis en exergue un sujet houleux et épineux : La parité homme-femme lors de la prochaine cérémonie des Oscars et dans le 7e art en général.

Il faut dire que la gent masculine est une nouvelle fois plus que représentée sur cette 80e édition et qu’elle l’a toujours été depuis 79 ans d’Oscars et de pèlerinages cinématographiques.
Pour exemple, la récompense du meilleur réalisateur n’a jamais été décernée à une femme, alors que la distribution des rôles tend à être davantage axeé sur des rôles masculins.

Les chercheurs de communication de l’école d’Anneberg et de l’université de Caroline du Sud ont révélé leurs enquêtes dirigées au cours de ce début d’année, tout en démontrant que sur 6833 personnages « parlants » depuis l’existence de la cérémonie, seul 27,3% était des femmes.

S’insurgeant quelque peu contre cette situation, les étudiants ont posé les bases d’une véritable réflexion considérant que le poste de réalisateur se devait d’être davantage ouvert à la gent féminine.
Il s’agit en tous cas, d’un sujet houleux qui ne manquera pas de nourrir le débat post-cérémonie et de pointer du doigt une situation figée depuis de nombreuses années.

B.C (Le 22 février 2008 – avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter