Homeland - Saison 3 : plus manipulatrice que jamais (Test DVD)

lundi 28 avril 2014 - 15:36 | Showbizz
Après deux saisons haletantes, riches en suspense et en adrénaline, Homeland revient avec une troisième saison en demi-teinte, mais toujours aussi tordue.

Alors que l'on avait laissé Carrie et ses pairs après l'attentat du siège de la CIA, nous voilà replongés dans les arcanes du pouvoir et des services secrets américains dans toute leur splendeur.

De ce point de vue, la série tient toujours autant la route : Saul Berenson et consorts maintiennent les relations d'une poigne de fer à l'international, mais sur le sol américain l'intrigue peine à décoller. Cette fois-ci on se croirait presque dans House Of Cards tant ce sont les stratégies politiques, et les manipulations qui sont mises sur le devant de la scène.

Ainsi il faut attendre le cinquième épisode pour retrouver un peu d'action et récupérer l'âme captivante des deux premières saisons. Mais celle-ci fait davantage la part belle aux seconds rôles plutôt qu'à Damian Lewis et Claire Danes. Même s'ils occupent toujours l'écran d'une façon ou d'une autre, l'arrivée de nouveaux personnages (Jason Butler Harner, Nazanin Boniadi, William Abadie…) et évènements portent notre attention sur les dommages collatéraux des actions de Brody. Les histoires se mêlent sur plusieurs niveaux, mélangeant les sphères publiques et privées, les amis deviennent ennemis et vice-versa, là-dessus, rien ne change, on n'a pas fini d'être étonné !



Cette saison marque un tournant dans le fil rouge : certes on retrouve toujours la question des agents doubles, retournés contre leurs pays, corrompus, le thème est inépuisable… Autant dire que, sans vouloir spoiler, les scénaristes auraient pu clore l'aventure Homeland avec cette saison 3, sans nécessité de s'attaquer à une quatrième. Malgré les meilleures intentions de l'équipe, la série commence à s'essouffler et surtout à s'éloigner de ce duel mordant et vicieux que se livraient Nicholas Brody et Carrie Mathison. En perdant de sa force de caractère, cette saison peut décevoir les fans de la première heure, contenter les autres, mais surtout elle soulève la question de la prochaine…

=> Toutes les infos sur Homeland

Lysiane Tréguier (28 avril 2014)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter