Hommage cannois au cinéaste Yves Robert

Le Festival a rendu jeudi soir hommage au réalisateur français Yves Robert, décédé le 10 mai dernier à l’âge de 81 ans, en projetant l’un de ces plus grands succès : Un Éléphant Ça Trompe Énormément, avec Guy Bedos, Claude Brasseur, Victor Lanoux et Jean Rochefort.
Cette projection a par ailleurs inauguré la toute nouvelle Salle des Sables, un cinéma en plein air destiné au public cannois et aux cinéphiles, en présence du ministre de la Culture et de la Communication Jean-Jacques Aillagon et de Véronique
Cayla, directrice du festival de Cannes.
Quelques minutes avant la projection, le ministre, suivi par une horde de photographes, est descendu rapidement sur la plage devant l'immense écran dressé le long de l'eau. Il s’est alors exprimé sur cet hommage : "Nous venons de perdre un très grand cinéaste, il était normal que Cannes lui rende hommage" ; ainsi que sur la salle qu’il a qualifié d’"ouverte et généreuse", soulignant que "Le festival a décidé d'offrir le cinéma à tous ceux qui sont à Cannes".
"Une programmation de qualité, la mer, le beau temps, c'est tout simplement le bonheur complet", a conclut Monsieur le Ministre.

A.C. (16 mai 2002)

Retrouver Yves Robert Sur Commeaucinema.com :
Le cinéma français perd Yves Robert

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter