Hommage émouvant aux obsèques de Maria Schneider

jeudi 10 février 2011 - 13:22 | Showbizz
Brigitte Bardot a rendu un hommage émouvant jeudi à Maria Schneider, dans un texte lu par Alain Delon, lors d'une sobre cérémonie religieuse à l'église Saint-Roch à Paris pour les obsèques de l'actrice disparue le 3 février à 58 ans.

Maria  Schneider


De nombreuses figures du cinéma étaient venues saluer l'héroïne du "Dernier Tango à Paris", le film de Bernardo Bertolucci qui avait révélé Maria Schneider alors âgée d'à peine vingt ans.

Brigitte Bardot, chez qui l'actrice avait trouvé une confidente et qui lui téléphonait chaque dimanche, a décrit "Maria l'insurgée", qui avait trouvé en elle "une mère". "Maria a marqué à jamais par son insolence", selon les mots de BB portés par la voix grave d'Alain Delon.

La cérémonie dans la paroisse des artistes du spectacle a été l'occasion de plusieurs témoignages placés sous le signe de sa passion et de son exigence personnelle et professionelle.

Andréa Ferréol, amie de toujours, Bertrand Blier, qui l'avait fait tourner dans "Les Acteurs", ou encore Nicoletta étaient là, aux côtés de réalisateurs et producteurs. Frédéric Mitterand, ministre de la Culture, était excusé pour cause d'obsèques d'Edouard Glissant aux Antilles, mais un de ses représentants a présenté l'hommage du gouvernement à l'actrice.

Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la Culture, a vu en elle une amoureuse de Paris, "un amour que la ville lui rend", a-t-il dit.

Ses proches ont salué "l'insurgée assoiffée d'amour" partie trop tôt. Son oncle Georges Schneider, se refusant à prononcer le nom de Bertolucci, a dit vouloir garder d'elle "la plus belle image d'un visage de femme au cinéma", celle de Maria "cheveux au vent, debout dans une décapotable", dans "Profession Reporter" de Michelangelo Antonioni.

"Ciao Bella, Ciao Maria", a conclu Pia, sa compagne, saluant son courage et sa pugnacité face à la maladie.

La cérémonie s'est achevée par la Passion selon Saint-Matthieu de Bach, son compositeur préféré. Maria Schneider devait ensuite être inhumée au cimetière parisien du Père-Lachaise.

(10 Février 2011 - Afp)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter