Huaxia Distribution met fin au monopole de China Film

C’est une petite révolution à Pékin. La Chine vient de se doter d’un deuxième distributeur de films étrangers. Jusque-là, la société d’Etat China Film avait le monopole. Depuis 1993, de petits organismes privés pouvaient s’occuper des productions locales. La nouvelle entreprise, Huaxia Film Distribution, démarre avec l’équivalent de 7,2 millions de dollars de capital, financés par une vingtaine d’investisseurs publics.

Son président Liu Jianzhong estime que cette ouverture permettra de faire progresser le marché asiatique du cinéma. Les long-métrages occidentaux, et tout particulièrement américains, sont de plus en plus populaires dans le pays. Ils représentaient, en 2002, la moitié des revenus générés par le septième art. Ainsi, les fonds récoltés pourront bénéficier aux réalisateurs chinois. Pour ses débuts, Huaxia s’attaque à un film de taille : dans un mois, sort Terminator 3.

M.C.M. (11 août 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter