Huit heures après son ouverture ce DVD s’autodétruira…

Non, non, il ne s’agit pas d’une parodie de Mission Impossible mais bien d’un nouveau procédé de DVD jetable mis au point par FDD Technology et dont le brevet a été racheté depuis peu par la société bordelaise Cdiscount.
Spécialisée dans la vente par Internet, cette filiale du groupe Casino devient ainsi le premier distributeur de DVD éphémères en France, et ne compte pas se limiter à l’hexagone puisque ces mêmes DVD seront également commercialisés en Belgique et aux Pays-Bas.
Le petit dernier de la famille des DVD, également appelé DVD-D ("D" pour dispos able qui signifie jetable en anglais) dispose une durée de vie limitée à 8 heures en moyenne. Une fois sorti de son emballage, le DVD amorce son processus d’autodestruction. En effet, dès lors que le dispositif est déverrouillé, la substance (à base de jus d’agrumes) emprisonnée entre les deux couches composant ce support est libérée et se propage sur l’ensemble du disque pour en effacer irréversiblement le contenu.
Dès le 07 mai 2004, date de lancement du DVD jetable, vous pourrez découvrir et acheter en ligne (sur le site www.cdiscount.com) les cinquante premiers titres composant ce catalogue de films périssables dont on sait déjà que la communication s’axera autour du récent long-métrage à succès canadien Les Invasions Barbares.
Avec un prix oscillant entre 2,49 et 3,49 euros, le DVD-D va-t-il trouver acheteur ou est-ce que le concept est voué au même triste sort que le produit, à savoir finir dans une poubelle ?

J.B. (06 mai 2004 – Avec AFP et Ecran Total)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter