Igor, nettoyeur !

L’ambassade de Russie veille et ne démords pas.
Voyant d’un très mauvais œil la sortie en avant-première du documentaire d’Andreï Nekrassov sur le festival Univerciné Nantes, l’ambassade a purement et simplement décidé de ne pas livrer les copies du film. Il faut dire que Litvinenko, Empoisonnement D’un Ex-agent Du Kgb ne va pas par quatre chemins en dénonçant l’action meurtrière des services secrets Russes.

Prenant ainsi en otage ce festival russe, la première diffusion en France de cette investigation sur l’assassinat de cet ex-agent du KGB passé à la dissidence, n’a bien sûr pas eu lieu, avec toutes les conséquences que cela entraîne sur ce petit festival indépendant.

Avec la menace d’annulation et la pression pesant sur la diffusion du documentaire, cette histoire remet une nouvelle fois sur la table la question de liberté d’expression, qui plus est en France.
Le film n’est de toute façon pas passé inaperçu, dans un contexte plus que tendu en Russie, où l’auteur entend bien délivrer son message sur fond de censure et d’espionnage.

B.C (Le 31 janvier avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter