Impressions Cannoises : COMME UNE IMAGE

Il est sans doute le plus classique mais sûrement le plus réussi des trois films français présentés cette année à Cannes en Compétition Officielle.
Vu ce que l’on connaissait du duo Jaoui/Bacri, on pouvait attendre beaucoup de ce nouveau long-métrage co-signé des deux scénaristes chouchous du public hexagonal. Comme Une Image est à la hauteur de nos espérances : Un chassé-croisé amoureux, professionnel et familial entre quelques personnages subtils et attachants ; une mise en scène millimétrée, propre et sans bavure ; et – surtout – des dialogues originaux parfaitement maîtrisés. Toujours drôles, sur ce ton humoristique que l’on connaît bien du duo Jaoui/Bacri (Le Goût Des Autres), ces dialogues extrêmement travaillés paraissent pourtant si naturels dans le film. Interprétés par un Jean-Pierre Bacri fidèle à lui-même mais toujours aussi charmant et par la révélation féminine de ce festival, Marilou Berry. "Fille de" et pourtant grande actrice vraie et bourrée d’émotions, que l’on retrouvera avec plaisir très prochainement à l’affiche de La Première Fois Que J'Ai Eu 20 Ans.
S’il y avait un Prix des Meilleurs dialogues, il irait donc sans hésiter au duo Jaoui/Bacri, et s’il y en avait un pour la révélation féminine, Marilou Berry le mériterait sans aucun doute…

Amélie Chauvet (Cannes, le 16 mai 2004)

=> Retrouvez la fiche complète de Comme Une Image
=> Retrouvez toutes les infos sur CANNES 2004

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter