Impressions Cannoises : LA FEMME EST L’AVENIR DE L’HOMME

Connu en France depuis peu grâce à son film Turning Gate (sorti en salles le 28 janvier dernier), et au soutien de Martin Karmitz via sa société MK2, le cinéaste sud-coréen Hong Sang-soo présente à Cannes son cinquième long-métrage, La Femme Est L'Avenir De L'Homme, projeté lundi 17 mai en Compétition Officielle.
Loin de faire l’unanimité des festivaliers, le film a néanmoins envoûté bon nombre de spectateurs. Sorte de poème (le titre est d’ailleurs tiré d’un un poème d'Aragon) sur l’amour, la femme, l’homme, l’amitié, le long-métrage de Hong Sang-soo est certes pénalisé par sa lenteur, son manque d’action, mais c’est aussi ce qui en fait tout le charme. Une ambiance indescriptible s’en dégage, appuyée par une mise en scène minutieuse et des acteurs de grande classe.
La Femme Est L'Avenir De L'Homme devrait donc trouver sans mal son public, un public sûrement conquis d’avance et habitué du cinéma coréen dans son ensemble et de ce réalisateur en particulier… Les autres spectateurs risquent malheureusement d’avoir du mal à apprécier cette œuvre à sa juste valeur. Certaines séquences marqueront néanmoins les esprits, comme la soirée de beuverie ou les magnifiques scènes d’amour… De très beaux moments cinématographiques.

Amélie Chauvet (Cannes, 19 mai 2004)

=> Retrouvez la fiche complète de La Femme Est L'Avenir De L'Homme
=> Retrouvez toutes les infos sur CANNES 2004

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter