Impressions cannoises… La soirée d’ouverture comme si vous y étiez !

Une pléiade de stars se pressait mercredi soir sur le tapis rouge du Festival de Cannes pour la soirée inaugurale, parmi lesquelles on reconnaissait David Cronenberg (en compétition l'an dernier avec A History Of Violence et présent pour recevoir le Carrosse d'or lors de la Quinzaine des Réalisateurs.), Gus Van Sant, Juliette Binoche ou Carole Laure.

La Montée des Marches…

En première ligne figurait évidemment toute l'équipe du Da Vinci Code : l'écrivain Dan Brown, auteur du best-seller planétaire, accompagné de sa femme Blythe, le réalisateur Ron Howard, les acteurs Paul Bettany, Jean-pierre Marielle, Jean Reno, mais surtout Audrey Tautou - cheveux courts et petite robe très courte de crêpe blanc - et son partenaire à l'écran, l'Américain Tom Hanks.

Juliette Binoche, en robe décolletée abricot, est ensuite arrivée au bras de l'acteur noir américain Sydney Poitier, 79 ans, qui doit être élevé au grade de commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres jeudi par le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, également présent sur le Croisette.

Tous les membres du jury étaient présents : le président hong-kongais Wong Kar-wai, l'Italienne Monica Bellucci, sublime en fourreau noir, le réalisateur français Patrice Leconte, Helena Bonham Carter, avec son compagnon Tim Burton, l'Argentine Lucrecia Martel, Elia Suleiman, la Chinoise Zhang Ziyi, Tim Roth et Samuel L. Jackson.

En haut des marches, les invités étaient accueillis par le président du Festival Gilles Jacob, son délégué artistique Thierry Frémaux, la directrice générale Catherine Démier ainsi que le maire de Cannes Bernard Brochand.

Lors de cette montée des marches, on pouvait aussi admirer l'actrice asiatique Michelle Yeoh, Jean-pierre Cassel, père du maître de cérémonie Vincent Cassel, le secrétaire général de la Francophonie, le Sénégalais Abdou Diouf, le Français Claude Lelouch avec sa femme Alessandra Martines, Carole Laure, Jean-claude Brialy...

Après le long défilé sur les marches, les invités se sont installés dans le Grand Théâtre Lumière pour assister à la cérémonie d'ouverture proprement dite.

Vincent Cassel, un Maître de Cérémonie investi

Puis ce fut l’apparition tant attendue de Vincent CasselLa maîtresse de cérémonie c'est moi »), tout de blanc vêtu, de la cravate jusqu'au pantalon. L’acteur a animé la soirée d'ouverture avec un hommage appuyé à « la France, définitivement encore aujourd'hui une terre d'accueil culturel » et au « mélange, au melting pot, à cette fameuse pluri-culturalité », le jour où (coïncidence ?) le projet de loi sur l'immigration était adopté par l'Assemblée nationale. Avant de revenir à ses fonctions plus conventionnelles de Maître de Cérémonie, l'acteur a prôné la tolérance en plusieurs langues dont l'arabe, le chinois et un dialecte africain, le bambara.

Nettement plus détendu après un ton grave et inattendu, Vincent Cassel a présenté les jurés du 59e Festival de Cannes, dont son épouse, l'actrice italienne Monica Bellucci.

Les neuf acteurs et réalisateurs qui décerneront la Palme d'Or le 28 mai ont tour à tour rejoint des fauteuils installés sous l'enseigne lumineuse de l'Oriental Hotel, décor de 2046, dernier long métrage du réalisateur Wong Kar-wai.

« J’espère que les anges vont nous regarder ! »

En smoking noir et portant ses célèbres lunettes de soleil, Wong Kar-wai a lancé un « Bonsoir » en français avant de s'exprimer en chinois. « Je représente non seulement moi-même, mais aussi tous les cinéastes de Chine", a-t-il dit. A l'occasion de la projection d'un court extrait de son dernier film, les organisateurs du Festival de Cannes lui avaient réservé une surprise : la cantatrice Angela Gheorghiu est apparue dans un halo de lumière et a interprété le thème principal de 2046.
Dans l’après-midi, au cours de la première conférence de jury, le réalisateur avait déclaré espérer « un palmarès aussi clair qu'un miroir » avant de lancer « J'espère que les anges vont nous regarder ! ».

C'est ensuite le monument du cinéma américain, l'acteur Sidney Poitier, qui a déclaré ouvert le plus important et le plus renommé des festivals internationaux de cinéma.
« C'est un privilège indicible d'accueillir la génération actuelle du cinéma, celle d'aujourd'hui et de demain », a déclaré le premier acteur Noir à avoir décroché, en 1963, un Oscar du Meilleur Acteur. « Mesdames et Messieurs, c'est avec un grand respect que je déclare ouvert le 59e Festival de Cannes », a ajouté l'acteur américain, qui a été accueilli par une standing ovation.

Le Da Vinci Code bis repetita

Ce 59e Festival, dont le palmarès sera proclamé le 28 mai, a été ouvert par la projection, hors compétition, d'un Da Vinci Code éreinté par une bonne partie des critiques qui l'avaient découvert la veille. Autre son de cloche hier soir, puisque les 2.000 célébrités et invités de la cérémonie d'ouverture, ont applaudi longuement l'équipe du film à la fin de la projection.

Après la projection, un dîner de gala devait avoir lieu au Palais des Festivals.

Au programme des « autres » festivités…


- Catherine Deuneuve est attendue à Cannes le 22 mai à l'occasion d'un débat organisé dans le cadre des premières Journées du Scénario, à l'initiative de l'Union-Guilde des Scénaristes et de la Société des Auteurs et Compisteurs dramatiques (SACD). Marraine de cet événement, l'actrice participera à un " face à face " avec Louis Gardel, auteur de plusieurs scénarios des grands films de sa carrière, dont Indochine. Cannes accueille aussi cette année le premier Marché du scénario, nouveau forum professionnel destiné à " redonner sa place au scénario ".

- Le Pape de la disco, Marc Cerrone, se produira le 26 mai, à partir de minuit, au VIP Room de Cannes, antenne parisienne de la célèbre discothèque de Jean-Roch, le temps du festival. Le nouveau roi des nuits parisiennes a transformé le Palm-Beach, au bout de la Croisette, en club new-yorkais, avec dance-floor géant et tournant grâce à plusieurs moteurs de plusieurs tonnes de poussée.

- Premier président chinois du Festival de Cannes, le réalisateur Wong Kar-wai, et Sidney Poitier, acteur et metteur en scène américain, seront honorés officiellement par la France, sur la Croisette. Le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres remettra dimanche à Wong Kar-wai les insignes de chevalier de la Légion d'honneur. Avant lui, Sidney Poitier doit être élevé, jeudi, au rang de Commandeur des Arts et Lettres.

- L'actrice Sharon Stone est attendue le 25 mai au Moulins de Mougins, sur les hauteurs de Cannes, où elle doit présider à nouveau le traditionnel gala de l'amfAR, la fondation américaine contre le Sida créée par Liz Taylor, qui ne fera pas le voyage en raison de son état de santé. Jeanne Moreau, le couturier Giorgio Armani, Elton John, l'acteur Kenneth Cole et le célèbre photographe de mode Peter Lindbergh, parmi de nombreuses personnalités, ont confirmé leur présence. Les tables de dix couverts sont facturées entre 30.000 et 100.000 dollars, selon leur disposition dans la salle, plus ou moins éloignées de la tribune où Sharon Stone présidera une vente aux enchères.

- MTV organise samedi soir un concert en plein air des Saïan Supa Crew. Ce groupe phare de la scène hip-hop se produira sur le ponton du Martinez, l'un des palaces de la Croisette. Mouloud et China, animateurs vedettes de la chaîne musicale, animeront la soirée qui se prolongera très tard pour quelques centaines de privilégiés : MTV organise sa célèbre " party ", l'une des plus courues du festival de Cannes, dans l'incroyable palais-bulles de Pierre Cardin à Théoule-sur-Mer, de l'autre côté de la baie.

Derrière le strass et les paillettes, un vrai marché…


Le Marché du Film, concomitant du Festival du film de Cannes et qui durera jusqu'au 27 mai, devrait franchir le cap des 10.000 participants, soit une augmentation de 8% pour cette édition 2006.

Le plus important marché du film mondial, devant les marchés de Berlin, Toronto, Los Angeles et Pusan, connaît cette année encore une augmentation de sa fréquentation, après une année 2005 également en progression (+10%). L'Asie est la région qui progresse le plus sensiblement cette année (+23%), elle représente 16% des participants. Les Etats-Unis maintiennent leur présence (17%), suivis par la France et l'Angleterre représentant respectivement 14% et 13% des inscrits. A ce jour, 4.471 films provenant de 69 pays sont proposés à environ 1.600 acheteurs : au premier rang, les films américains (26%), français (16%) et britanniques (12%). La moitié de ces films sont terminés et l'autre moitié en cours de production.

Pas moins de 1.500 projections sont programmées pour les acheteurs.

E.G. (18 mai 2006 – Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter