Indiana Jones 4 : Coup de fouet sur l'info !

Il y a des matins, on aimerait bien être quelqu’un d’autre : Superman, la voisine, Christophe Dechavanne, un dauphin… bref, quelqu’un d’autre.
Et bien nous, depuis hier, on aimerait bien être Jim Windolf, journaliste pour le compte du sacro-saint magazine Vanity Fair. Non, en fait, on donnerait un rein pour enfiler ses baskets.
Pourquoi tant d’amour pour lui ? A vrai dire, on le détesterait presque puisque ce petit chanceux a eu le privilège immenssissime de balader ses guêtres sur le tournage d’Indiana Jones Et Le Royaume Du Crâne De Cristal… sans compter qu’il s’est vu offrir deux entretiens de 45 minutes avec Steven Spielberg et George Lucas (le célèbre Homme au Brushing d’Or). Rien que ça.

Le résultat de ce cadeau de Noël ? Un dossier d’une dizaine de pages dans le dernier numéro du magazine, également disponible sur le site de Vanity Fair, avec en prime une série de photos signées de la parfaite inconnue Annie Leibovitz.
Alors qu’apprend-t-on sur le film archi attendu, mais top ultra secret ? En apparence, pas grand-chose, même si le reportage est un petit bonbon pour n’importe quel cinéphile : interviews fleuves des deux réalisateurs de légende, portraits, retours sur leurs carrières respectives (et leur amitié) et sur celle de la saga Indiana Jones, … Franchement, on est déjà bien contents.

Si on apprécie également beaucoup les petites phrasounettes des uns et des autres (Harrison Ford qui avoue ne pas comprendre pourquoi son personnage s’obstine à toujours porter un blouson de cuir en plein cagnard ou George Lucas prévoir humblement les futures critiques assassines que va essuyer le film), et les explications de Chevelure Lucas sur l’importance du MacGuffin (concept fétiche à Alfred Hitchcock désignant l’objet prétexte à l’intrigue : successivement l’Arche de l’Alliance, les pierres de Shankara ou le Saint Graal dans la trilogie Jones)… on reste tout de même à l’affût de Ze scoop.

Steven Spielberg ne pipera mot. Le saligaud. La « gaffe » viendra néanmoins du côté de George Lucas… et a de quoi surprendre ! ATTENTION SPOILERS !!! On savait déjà que le MacGuffin de cet épisode serait le fameux crâne de Cristal (c’est dans le titre). Vous savez, ces célèbres crânes assimilés tantôt à la culture Aztèque tantôt à celle des Mayas, mais dont, finalement, on sait très peu de choses. Et bien, selon le très facétieux George, il y a des chances que ce quatrième opus des aventures d’Indy Jones ne soit pas qu’un simple film d’action… mais qu’il revête une dimension surnaturelle et que ce fameux crâne vienne d’une autre planète !!! (et le réalisateur d’évoquer des références telles que L'étrange Créature Du Lac Noir ou Le Blob).

Oui, nous aussi on reste sans voix.

E.G. (Le 3 Janvier 2008 – Avec Vanity Fair)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter