Isabelle Huppert aime le cinéma asiatique

dimanche 9 octobre 2011 - 12:45 | Showbizz
L'actrice française Isabelle Huppert estime que les nouveautés au cinéma de ces vingt dernières années sont nées en Asie, a-t-elle déclaré cette semaine lors du Festival de cinéma de Busan.

Isabelle Huppert


" La formidable et nouvelle cinématographie de ces vingt dernières années vient d'Asie ", a déclaré Isabelle Huppert, invitée cette semaine du plus grand festival de cinéma d'Asie, pour présenter son dernier film My Little Princess.

" Je pense que les nouvelles bonnes surprises ne viennent pas de l'ouest, mais de l'est ", a-t-elle ajouté. " Lorsqu'on est Européen, les gens vous questionnent sans arrêt sur le rêve américain, mais cela fait longtemps que je pense que les nouveautés intéressantes viennent d'Asie ".

L'actrice vient de travailler avec le cinéaste philippin surdoué Brillante Mendoza, dans Captured, qui raconte l'enlèvement dans le sud des Philippines de plusieurs personnes, dont une Française travaillant pour une ONG.

Elle va participer au prochain film du Sud-Coréen Hong Sang-soo (Conte De Cinéma, Night And Day, Les Femmes De Mes Amis...).

" Je crois qu'il y a un lien très fort entre les cinémas coréen et français ", a-t-elle déclaré. " Je ne peux pas vraiment l'expliquer mais c'est quelque chose que je ressens très profondément. Il y a une simplicité que je trouve parfois très française ".

Le festival de Busan, qui en est à sa seizième édition, est le plus prestigieux des festivals de cinéma en Asie. Il se déroule jusqu'à vendredi à Busan, dans le sud de la Corée du Sud.

=> Toutes les infos sur Isabelle Huppert

(9 Octobre 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter