J-1 avant l'ouverture du 58e festival de Cannes.

Cette année, la maîtresse de cérémonie du 58e Festival de Cannes est Cécile De France (L'Auberge Espagnole, Le Tour Du Monde En 80 Jours). Elle détient les clefs du palais et succède à Laura Morante.
Le film d'ouverture est Lemming de Dominik Moll. Thierry Frémaux, le directeur artistique du festival explique à l'AFP que ce film est l'un des plus attendu en France et qu'il permet d'attaquer directement la compétition.
La première montée des marches se fera donc avec l'équipe de ce long-métrage à savoir Charlotte Gainsbourg, Charlotte Rampling, Laurent Lucas et André Dussolier.
Les membres du jury seront aussi de la partie avec le président Emir Kusturica,
habitué de ce festival où il a déjà gagné deux palmes d'or en 1985 et 1995 avec Papa Est En Voyage D'Affaires et Underground.

Parmi les événements attendus du festival, la projection en avant-première mondiale du dernier George Lucas Star Wars Épisode 3 - La Revanche Des Sith. Présenté à Cannes hors compétition le 15 mai, le film sort dans le monde entier le 18 mai. Côté compétition, alors que ce 58e festival propose une pléiade de réalisateurs de rêves tels que Gus Van Sant, David Cronenberg, Wim Wenders, Amos Gitai, Michael Haneke, il fait aussi la part belle au cinéma asiatique. Celui-ci arrive en force avec pas moins de 5 films en compétition. Gille Jacob, président du festival explique à l'AFP : « L'influence du cinéma asiatique se fait sentir sur le cinéma de genre. Il rappelle aux autres cinéastes qu'il n'y a pas d'interdits. L'influence est réciproque entre l'Occident et l'Asie ». On notera la présence de John Woo dans le jury officiel ainsi que celle d'Edward Yang en qualité de président du jury de la Cinéfondation. De plus, le cinéma chinois fêtera son centième anniversaire pendant ce festival de Cannes.

M.S (le 10 mai 2005 - avec L'AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter