Jafar Panahi se dit déterminé à continuer à tourner

lundi 31 mai 2010 - 18:15 | Showbizz
Libéré près de trois mois après son arrestation, le cinéaste iranien Jafar Panahi, proche de l'opposition au président Mahmoud Ahmadinejad, s'est dit déterminé à continuer à tourner, depuis l'Iran où il était joint au téléphone, lors d'une soirée en son honneur à Paris.
"Quoi qu'il en soit, je suis avant tout réalisateur, je continuerai ma route et de nouveaux films de moi verront le jour", a-t-il déclaré vendredi, lors d'une conversation téléphonique avec le directeur du centre culturel Pouya, Abbas Bakhtiari, en partie retranscrite sur le site internet de la revue La règle du jeu.

Jafar Panahi

Le cinéaste âgé de 49 ans a été libéré mardi sous caution près de trois mois après son arrestation qui avait soulevé une vague d'indignation internationale.
"Je remercie tous mes amis, de par le monde entier (...) car moi, de l'intérieur de la prison, je n'avais aucune nouvelle du monde extérieur. Je suis peu à peu en train de me rendre compte de tout cet engouement autour de moi", a-t-il dit.

De nombreuses voix se sont élevées en Iran et dans le monde entier pour demander sa libération, notamment au Festival de Cannes qui l'avait invité à siéger parmi les membres de son jury. En recevant son prix d'interprétation lors de la cérémonie de clôture, l'actrice française Juliette Binoche avait lancé un vibrant appel à sa libération.
Le cinéaste a ainsi souligné l'impact des "larmes de Mme Juliette Binoche, et les conséquences importantes qu'ont eues ces images, y compris chez le peuple (...) alors que la télévision iranienne n'a pas montré cette scène".
"Ma femme s'emploie à me donner beaucoup à manger, pour que je grossisse rapidement et que je ne sois plus un bourreau des coeurs", a-t-il encore plaisanté, précisant avoir "perdu dix-sept kilos".

Mi-avril, le ministère iranien de la Culture avait justifié l'arrestation de Jafar Panahi par le fait que le metteur en scène "préparait un film contre le régime portant sur les évènements post-électoraux" - les manifestations ayant suivi la réélection contestée de M. Ahmadinejad en juin 2009 - ce que M. Panahi a démenti.

=> Toutes les infos sur Jafar Panahi

(1er juin 2010)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter