James Dean avait été victime d'abus sexuels, selon Liz Taylor

vendredi 25 mars 2011 - 20:53 | Showbizz
L'acteur James Dean avait été abusé sexuellement par un pasteur durant son adolescence, avait assuré Elizabeth Taylor dans un entretien dont la teneur ne devait être publiée qu'après sa mort, survenue mercredi à Los Angeles.



Liz Taylor, décédée à l'âge de 79 ans, avait fait cette révélation sur son partenaire de Géant (George Stevens, 1956) lors d'un entretien accordé il y a quatorze ans à l'auteur Kevin Sessums.

" J'adorais Jimmy. Je vais vous dire quelque chose, mais il ne faut pas le publier avant ma mort, OK ? ", aurait affirmé l'actrice, citée vendredi par Kevin Sessums dans un entretien publié par le magazine en ligne Daily Beast.

" Quand Jimmy avait 11 ans, après la mort de sa mère, il a commencé à être abusé sexuellement par son pasteur. Je crois que cela l'a hanté toute sa vie. En fait, je sais que cela l'a hanté. On en a beaucoup parlé ", a-t-elle dit.

" Pendant Géant, on restait éveillés tard dans la nuit, on parlait beaucoup et c'est l'une des choses qu'il m'a confiées ", a-t-elle ajouté.

James Dean, décédé dans un accident de voiture en 1955 à l'âge de 24 ans, est resté l'incarnation du rebelle pour toute une génération de cinéphiles, après avoir joué dans une poignée de films, dont A L'Est D'Eden (1955) et La Fureur De Vivre (1955).

Liz Taylor est décédée mercredi d'un problème d'insuffisance cardiaque. Ses funérailles ont eu lieu jeudi dans la banlieue de Los Angeles, au cimetière de Forest Lawn, où repose également son ami Michael Jackson.

=> Toutes les infos sur James Dean
=> Toutes les infos sur Elizabeth Taylor

(25 Mars 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter