Jodie Foster fait décoller son film à la première place du box-office américain

Jodie Foster revient en force après trois ans d'absence. Son nouveau film, Flightplan est entré ce week-end directement en tête du box-office américain, en rapportant 24,6 millions de dollars. Ce thriller à suspens joue sur une de nos angoisses bien connues, mais toujours aussi efficace : la peur de l'avion. Jodie Foster y incarne une mère qui perd la trace de sa fille pendant un vol Berlin-New York. Alors qu'elle se lance à sa recherche, aucun des passagers ne dit l'avoir vue… Flightplane est le second plus gros démarrage de la carrière de Jodie Foster, après Panic Room, qui avait rapporté au total 95,3 millions de dollars. Un début très prometteur donc…
En seconde position, on retrouve Les Noces Funèbres, le film d'animation et d'humour noir de Tim Burton. Pour son premier week-end d'exploitation, il engrange 20 millions de dollars. Johnny Depp et Helena Bonham Carter ont prêté leur voix aux deux incroyables fiancés burtoniens.

Alors, selon vous, quel est le secret des ces deux succès ?
Les stars qui sont à l'affiche bien sûre ! Pour Chuck Viane, président de Buena Vista Pictures Distribution, à l'origine de Flightplane, cela ne fait aucun doute. « Le secret de tout ça, c'est Jodie Foster. Elle est la raison pour laquelle on peut faire confiance à un film. » Même son de cloches chez Warner Bros, où Dan Fellman, qui distribue Les Noces Funèbres, reconnaît que le succès tient avant tout à la longue histoire qui relie Tim Burton et Johnny Depp. C'est cette alchimie visible à l'écran que le public recherche.
Des tête d'affiches qui assurent le succès des films mais également la bonne santé de l'industrie cinématographique américaine. Ce week-end enregistre une hausse des recettes de près de 50% par rapport à l'année dernière, soit la plus grosse progression de l'année.

A la suite du box-office, notons que Et Si C'était Vrai se maintient en troisième position pour cette deuxième semaine qui lui rapporte 9,6 millions de dollars. Suit la comédie dramatique sur le monde du skate-board dans les années 70, Roll Bounce, qui engrange 7,4 millions de dollars à sa sortie.
Pour le reste, rien de nouveau. Les valeurs sûres des semaines précédentes se confirment. On retrouve, dans l'ordre, The Exorcism Of Emily Rose, Lord Of War, 40 Ans Toujours Puceau (sixième semaine dans le box-office !) et The Constant Gardener.
Des stars très « bancable », beaucoup d'angoisses primaires, un peu de glamour et de l'humour potache par-ci par-là. La recette du succès hollywoodien ne se dément pas.

L.L.G. (27 septembre 2005 - Avec Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter