John Travolta retire sa plainte dans une affaire de tentative d'extorsion

mardi 7 septembre 2010 - 14:01 | Showbizz
Un juge des Bahamas a abandonné les charges qui pesaient contre deux personnes accusées d'avoir tenté d'extorquer 25 millions de dollars à John Travolta après la mort de son fils Jett, conformément au souhait de l'acteur qui ne voulait pas avoir à revivre le drame.



L'acteur américain de La Fièvre Du Samedi Soir et de Pulp Fiction accusait l'ex-sénatrice des Bahamas Pleasant Bridgewater et l'ambulancier Tarino Lightbourne d'avoir tenté de le faire chanter en menaçant de publier des documents compromettants sur la mort brutale de son fils à l'âge de 16 ans.

L'adolescent avait succombé à une " attaque " le 2 janvier 2009 alors qu'il séjournait aux Bahamas avec sa famille. L'adolescent souffrait depuis l'enfance de crises épileptiques.

La décision du juge Jon Isaacs, prise lundi, met donc fin au procès.

Après l'annonce, Pleasant Bridgewater a indiqué qu'il s'agissait de la conclusion " du pire des cauchemars ", et réaffirmé qu'elle était " entièrement innocente ".

Jett Travolta était le seul fils de John Travolta et de sa femme, l'actrice Kelly Preston. Le couple, qui a une petite fille, a annoncé en mai attendre un autre enfant.

=> Toutes les infos sur John Travolta

(7 Septembre 2010 - Afp)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter