Juliette Binoche se bat pour le cinoche de Bamako

mardi 5 octobre 2010 - 18:15 | Showbizz
L'actrice Juliette Binoche, engagée dans la campagne de souscription en faveur des cinémas en Afrique, espère la réouverture de la seule salle de Bamako en 2012, a-t-elle confié mardi à l'AFP.

Juliette  Binoche


Le "Soudan Ciné", salle mythique de la capitale malienne qui fut l'un des premiers cinémas d'Afrique de l'ouest francophone, il y a demi-siècle, a fermé ses portes depuis une quinzaine d'années.

"A ce jour nous avons vendu une centaine de fauteuils, il faut en financer encore 400 environ", indique l'actrice qui co-préside l'association "Des cinémas pour l'Afrique", lancée par le cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako lors du Festival de Cannes 2009.

Tous deux se trouvaient à Lyon cette semaine pour le 2e Festival de cinéma dans la ville des frères Lumière.

"Des cinémas pour l'Afrique" (www.cinemasforafrica.com) propose à des particuliers et des entreprises de participer à une souscription qui cible, dans un premier temps, la réouverture du "Soudan Ciné" au coeur de Bamako.

"C'est un lieu très fort dans le souvenir des Bamakois", insiste Abderrahmane Sissako.

Aujourd'hui, il ambitionne d'en faire "la première salle numérisée d'Afrique de l'ouest", en espérant que la dématérialisation des films - en passant des lourdes bobines de 35 mm au format digital - facilitera leur diffusion sur le continent.

"On se heurte à une double difficulté en Afrique : l'absence de lieux pour aller au cinéma et ensuite l'accès aux films, qui arrivent tardivement chez nous, quand ils ont déjà beaucoup circulé sur des territoires plus rentables", regrette-t-il.

La numérisation facilitera leur acheminement, mais aussi, faire revivre le plus de salles possibles leur permettra de se constituer en réseau capable de négocier dans les meilleures conditions avec les distributeurs.

Après le "Soudan Ciné" - dont l'immense salle de 700 sièges sera transformée en deux, l'une de 420 places l'autre de 200 afin de varier la programmation -, l'association espère faciliter la réouverture du "Rex" de Saint-Louis du Sénégal, rachetée par la fondation de Youssou N'Dour.

"Avoir des salles en Afrique, ça permettra aussi aux Africains de voir leurs films, qui pour le moment ne viennent pas jusqu'à eux", souligne Juliette Binoche.

=> Toutes les infos sur Juliette Binoche

(5 Octobre 2010 - Afp)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter