Kenneth Branagh, à Thor et à travers (Test DVD)

vendredi 14 octobre 2011 - 10:42 | Showbizz
Tout le monde connaît Thor, le « super-héros » de Marvel, puissant guerrier d’Asgard qui, alors que son père Odin (Anthony Hopkins) est sur le point de le couronner Roi, fait la boulette de provoquer un peuple ennemi, brisant ainsi des années de paix entre les deux royaumes.

Alors banni sur Terre, Thor va faire la rencontre de Jane Foster (Natalie Portman), qui ne le laissera pas indifférent,... et de son équipe de scientifiques. Débute alors une course pour éviter l’extinction de l’espèce humaine et prouver à son paternel qu’il est digne du trône d’Asgard. Rien que ça.

Kenneth Branagh peut avoir Thor

On se rappelle de notre surprise lorsque l’on a appris que ce serait Kenneth Branagh qui réaliserait le blockbuster. On pensait alors que nous aurions affaire à une superbe adaptation du héros épique des séries Marvel… Oups, car le résultat n’a rien de commun avec les précédentes réalisations du metteur en scène (Peines D'Amour Perdues, Beaucoup De Bruit Pour Rien). L’acteur issu du théâtre Shakespearien nous offre en fait un film grand-public sans surprises, sur les traces des mauvaises fictions fantaisistes (entre Stargate Sg-1 et Sliders). Vraiment dommage…


Car si le comédien principal, Chris Hemsworth, ne nous laisse pas indifférent(e)s, il est bien le seul à apporter un peu d'intérêt à cette histoire sur toile de fond fantastique. Entre costumes ringards et répliques sans originalité, on ne sait que choisir pour se dire que « finalement c’est pas si mal ». Quant à Natalie Portman, on supposera qu’elle n'a accepté ce rôle complètement anecdotique que pour une raison : sa remise en scelle post-Black Swan. En revanche, chapeau au britannique Tom Hiddleston, qui incarne à la perfection le frère déchu torturé par sa frustration affective et son désir de régner.


Rien de très palpitant donc, on espère néanmoins que les fans de Marvel ne seront pas trop déçus de découvrir un film qui ressemble davantage à un Disney qu’à une épopée guerrière.

Un combo à la hauteur de ses ambitions

Si le film nous laisse cois, les bonus Blu-Ray (à ne surtout pas comparer à ceux du DVD qui sont aussi appétissants que du pain sans fromage) eux, nous apportent notre lot de satisfactions avec, non pas une, ni trois, mais quatorze scènes inédites, sept reportages, dont une conversation « volée » entre Stan Lee (le papa de Thor) et le réalisateur. Gros extra également, un court-métrage dans lequel l’agent Coulson (que l’on voit déjà dans Iron Man) monte un plan afin que Blonsky (l’abominable monstre de L'Incroyable Hulk) ne fasse pas parti de l’opération de Nick Fury, par l’intermédiaire de Tony Stark (Robert Downey Jr). Bref, tout est fait pour le plaisir des impatients de découvrir The Avengers qui réunira les héros de Marvel, déjà adaptés au cinéma, le 25 Avril 2012.


=> Toutes les infos sur Thor

Audrey Soto (14 Octobre 2011)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter