Klapisch et la Nouvelle télévision publique

Petit récapitulatif :
Il y a quelques mois, on nous annonçait par voie officielle, la suppression de la publicité sur les chaînes de France Télévision. Jean-François Copé, président de la commission sur « La nouvelle télévision publique » suggérait le 16 avril dernier, une suppression « par étapes » de la publicité sur les chaînes publiques entre 2009 et 2011. Restant très évasive sur les solutions pour combler la perte des recettes pub, la commission a ouvert le débat.

Cédric Klapisch vient de rejoindre la table des négociations avec sa « Déclaration sur la nouvelle télévision publique ». À l’initiative de plusieurs organisations professionnelles (Dire, Uspa, APC et SRF), regroupant scénaristes, producteurs et réalisateurs, le texte a pour but avoué de collecter soutien et signatures afin de « montrer aux politiques l’importance de l’audace de la création pour la nouvelle télévision publique ».

Se disant très concerné par l’initiative de l’Etat, Cédric Klapisch applaudit le geste d’encouragement pour la création. « Echapper à la logique des annonceurs et à la stricte contrainte de l’audimat est une forme d’indépendance », écrit il. « Et l’indépendance peut être un atout pour la création, toujours tentée de ne pas déplaire à ceux qui la financent ». Mais, si l’indépendance favorise l’innovation et la diversité, les créateurs et producteurs cinématographiques s’inquiètent quant au financement de la création audiovisuelle.

Pas de pub, pas d’argent. Pas d’argent, pas de création.

La déclaration de Klapisch est claire : « nous sommes formels sur le fait qu’en l’absence d’un financement de substitution suffisant, dynamique et pérenne, il est inenvisageable d’abandonner la publicité. (…) en matière de création audiovisuelle, le montant des moyens financiers disponibles est crucial. Sans eux, rien n’est possible et chercher l’indépendance est un leurre ». Finalement, parler d’argent, parler de financement du service public, c’est parler directement de la création.

À l’instar de ses compatriotes, Cédric Klapisch dénonce, s’insurge et… manque cruellement d’argent.

M. Gr. (Le 29 avril 2008 – Avec Le Film Français)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter