Kung Fu Panda ou Comment faire plaisir à tout le monde

Imaginons : vous êtes dans le Sud de la France avec Chéri(e) et vos bambinos pour les vacances… Ca râle, ça braille et ça fait coin coin. En gros, vos chers anges, vous les aimez, mais là, sérieux, ils vous gonflent. Que faire ? Vous repensez aux scarabées chevelus et lancez un help désespéré. Pas de panique, CommeAuCinéma est là. Vous voulez faire plaisir à votre moitié et votre progéniture ? Faites donc un saut du côté de Cannes pour profiter d’un petit festoche sympatique.

Au programme, histoire de calmer les crises de nerfs de vos petits Jérémie et Charlotte (vous pouvez bien sûr changer les prénoms), commencez donc par un film d’animation plutôt bien foutu et pas ennuyeux pour un sou, l’histoire d’un panda obèse, légèrement neu neu, flanqué d’une personnalité vocale génialement déjantée (Jack Black) et chargé d’apprendre tous les secrets du Kung Fu afin de sauver son village. Assimiler tout le répertoire de Bruce Lee en 24 heures ? Trop facile quand on a un renard aux allures de Gizmo (Dustin Hoffman) pour vous coacher.
Bref, scotchez vos gamins devant le drôlatique Kung Fu Panda, posez-vous à côté et laissez-vous aller à la zenitude de ce film superbement réalisé (une très belle palette graphique associée à une animation plus que fluide) aux dialogues fendards…

Une fois le film terminé, votre compagnon pour le meilleur et pour le pire continue de chouiner ? Prenez-le donc par la main et emmenez-le à la conférence de presse du dit film. Ma qué c’est Angelina Jolie ! Ma qué c’est aussi Dustin et Jack ! Ma qué c’est trop fort ! Et voilà, d’un coup, tout va super bien, la vie est plus belle depuis que vous découvrez le nombre de bébés que l’actrice cache sous son nombril et que le reste de sa tribu est polyglotte, que Dustin sort des blagues et que Mister Black annonce - en prenant la tête d’E.T. – qu’il est fan des films de Stephen Chow.

Oui, tout va mieux : vos enfants ont appris, grâce à Dreamworks, qu’il faut accepter ses différences et croire en soi et votre chèr(e) et tendre a pu se rincer l’œil tout en s’amusant.
C’est ça la magie du cinéma…

Eléonore Guerra (Cannes, le 15 mai 2008)

=> Découvrez la galerie photos de tous ces pandas cannois !

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter