L'auteur de Harry Potter créé le suspense avec un site internet mystérieux

vendredi 17 juin 2011 - 13:07 | Showbizz
Les spéculations vont bon train sur internet depuis que l'auteur de la célèbre série Harry Potter a lancé sur la toile un site mystérieux, en vue d'une "annonce" la semaine prochaine.
Le site "Pottermore", d'un rose fuchsia, n'affiche pour l'instant qu'une chouette et un hibou avec la mention "coming soon" (à venir bientôt) signée de la main de l'auteur.

En cliquant sur la chouette, on peut lire qu'une "annonce de J.k. Rowling" aura lieu le 23 juin, avec un décompte affichant "dans 5 jours, 23 heures etc."

La porte-parole de l'auteur Rebecca Salt a précisé qu'il ne s'agissait pas d'un nouveau livre, mais d'un "nouveau projet", qui n'est pas directement lié au dernier film de la série, Harry Potter Et Les Reliques De La Mort - 2ème Partie, sur les écrans cet été.

La marque "Pottermore" appartient au studio Warner Bros qui distribue les films de la série.

Un compte Twitter lancé pour l'occasion compte déjà plus de 42.000 abonnés.

Les spéculations sur le net concernant l'annonce à venir vont d'une encyclopédie Harry Potter à un jeu de rôle en ligne, ou un parc d'attraction géant.

La saga Harry Potter est un des plus grands succès de l'édition, avec plus de 400 millions d'exemplaires vendus en 69 langues.

Les six premiers films ont récolté plus de 6 milliards de dollars de recettes dans le monde.

La Bande-Annonce


=> Toutes les infos sur Harry Potter et Les Reliques de la Mort, première partie
=> Toutes les infos sur Harry Potter et Les Reliques de la Mort - 2ème Partie

(17 Juin 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter