L’avenir des Cahiers du Cinéma menacé

"Médiocrité de certains textes", "absence d’un véritable amour du cinéma", "faiblesse des parties traitant du patrimoine cinématographique"… Le directeur des Editions de l’Etoile, François Maillot, ne mâchait pas ses mots dans sa note à l’égard des Cahiers du Cinéma…

Révélée lundi par le journal Libération, cette note, au départ confidentielle, témoigne bien de la crise financière qui bouleverse le groupe depuis l’année dernière. 700 000 euros de déficit pour 2002, seulement deux ans après son rachat des Cahiers et du guide culturel Aden.

L’on semble aujourd’hui être bel et bien arrivé au point de non-retour, puisque François Maillot émet dans sa note six propositions, de "l’arrêt définitif des Cahiers", à un nouveau projet éditorial sous la direction de Jean-Michel Frodon (actuellement critique de cinéma au Monde) qui prévoit "le licenciement d’un tiers du personnel".

Les délégués du personnel, qui doivent rencontrer leur directeur aujourd'hui, ont fait part de "leur très vive inquiétude quant au contenu et aux conséquences de cette note". Une note qui remet en cause, selon eux, "l’intégrité historique" du magazine.

Six scénarios catastrophes pour les uns, de sauvetage pour les autres. Mais dans tous les cas l’avenir s’annonce bien sombre pour le magazine fondé il y a déjà plus d’un demi siècle par André Bazin…

A.M. (11 juin 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter