L' émouvant hommage à Patrice Chéreau au Théâtre de l'Odéon

lundi 4 novembre 2013 - 00:43 | Showbizz
Marianne Faifthfull, Jane Birkin, Isabelle Huppert et Michel Piccoli, parmi de nombreuses personnalités du monde culturel, ont participé dimanche soir à un sobre et émouvant hommage artistique au metteur en scène Patrice Chéreau organisé au théâtre de l'Odéon, à Paris, a constaté un journaliste de l'AFP.
En présence de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, les artistes se sont succédé sur la scène du théâtre parisien où Patrice Chéreau, l'un des maîtres de la scène européenne depuis plus de 40 ans, a plusieurs fois monté des spectacles.

Le metteur en scène travaillait d'ailleurs à la mise en scène d'une nouvelle pièce dans ce théâtre, "Comme il vous plaira" de Shakespeare, lorsqu'il a été emporté le 7 octobre à l'âge de 68 ans par un cancer du poumon.


Au cours de cet hommage présenté par Laure Adler, Michel Piccoli a salué en Patrice Chéreau "un passionné fou et exemplaire", tandis que Marianne Faithfull a lu sa chanson "Sleep", mise en image par le metteur en scène dans le film Son Frère.

Le metteur en scène allemand Peter Stein a qualifié Chéreau "d'artiste généreux". Compagnon de route artistique, Jean-pierre Vincent, et le comédien Gérard Desarthe, le Hamlet de Patrice Chéreau en 1988, ont également participé à la soirée.

Isabelle Huppert a confié sur scène que les spectacles du metteur en scène disparu lui avaient donné envie de devenir actrice. "On avait la sensation qu'il était un vrai instrument pour vous montrer l'art de créer autre chose que ce qui existe au théâtre et au cinéma", a dit ensuite Charlotte Rampling, entre des extraits de films et pièces. A cappella, Jane Birkin a interprété l'une de ses chansons, "L'Amour de moi".

A l'issue de l'hommage, l'Odéon a réservé de longs applaudissements à Patrice Chéreau alors qu'étaient projetés le final et les saluts d'"Elektra", sa dernière mise en scène créée en juillet à Aix-en-Provence.

Juste avant, Valéria Bruni Tedeschi qui a débuté avec Patrice Chéreau au théâtre des Amandiers à Nanterre, avait lu les notes d'intention du metteur en scène pour "Le Ring" de Wagner. Patrice Chéreau promettait "une plongée vertigineuse dans l'âme des personnages". Depuis 1976, cette version scénographique est une référence internationale.

(4 novembre 2013 - AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter