L'ennemi public se fait la belle ! (Dvd)

vendredi 27 novembre 2009 - 16:04 | Showbizz
Fans de biopics haletants, de films noirs ou de polars violents (mais jamais gratuitement, ou si peu…), faites confiance à l’ami Mann et ruez vous sur cette nouvelle petite bombe !
Michael Mann nous l’avait annoncé avec Heat en 1995, il le confirme cette année avec Public Enemies : Il est LE maître incontesté du film de gangsters intelligent. Le film qui avait fait un hold up au box-office lors de sa sortie en salles est aujourd’hui disponible en Dvd et Blu-Ray.


Une mise en scène sublime, un scénario efficace, le tout servi par un casting magnifique, les superlatifs ne manquent pas pour qualifier le spectacle qui se déroule sous nos yeux.
Le pitch ? Johnny Depp alias John Dillinger, est au braquage de banque ce qu’est Bocuse à la cuisine : un maestro. Aussi à l’aise dans les hold-up que dans les évasions, il va croiser sur sa route jonchée de cadavres et de billets de banque la sublime Marion Cotillard qui lui offrira la perspective de passer de l’affranchi à la rédemption, après un ultime casse ça va de soi. Adapté du livre de Bryan Burrough qui est lui-même tiré de la vie du braqueur hors pair John Dillinger, Public Enemies aborde à nouveau un thème cher à Michael Mann, la dualité.

Christian Bale et Johnny Depp, comme le furent De Niro et Pacino dans Heat, sont deux entités diamétralement opposées, que Mann met habilement en parallèle tout au long de son film, peignant un schéma de fonctionnement fort similaire chez les deux hommes. La "quête anthropologique" de Public Enemies s’arrête pourtant là car Mann ne s’attarde guère à donner un peu plus de chair à ses protagonistes et nous embarque dès les premières minutes du film dans une cavalcade qui ne prendra fin qu’à l’achèvement de celui-ci. Un rythme effréné, donc, comme a pu l’être la vie de John Dillinger.
Les balles fusent dans tous les sens, le sang coule et se mêle à la sueur, à l’urine, pourtant la mise en scène est d’une beauté froide presque clinique. Le réalisme brutal s’oppose à l’esthétique glacée et majestueuse, conférant au film une dimension quasi fantastique.


Public Enemies est un film comme seul Michael Mann sait les faire et où l’on retrouve tous les ingrédients qui donnent à son univers cette saveur si particulière. S’il s’était quelque peu égaré avec son Miami Vice - Deux Flics À Miami, Michael Mann est ici au sommet de son art.

On regrette seulement une édition Dvd bien pauvre, les amateurs de bonus en tout genre n’auront d’autre choix que de se rabattre sur la version Blu-Ray qui, elle, en propose pléthore. Les fêtes de Noël approchant, n’est-ce pas là l’occasion rêvée de se faire offrir l’équipement adéquat ?

Dvd et blu-ray disponibles à la vente

=> Toutes les infos sur Public Enemies

Cyril Lagnien (27 novembre 2009)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter