L'étrange affaire Angelica, le conte d'un amour fantastique (test DVD)

vendredi 6 janvier 2012 - 16:40 | Showbizz
Il était une fois Isaac, un discret photographe s'éprenant follement d'Angelica. Tout irait pour le mieux si celle-ci n'était la jeune défunte dont la famille lui a commandé un portrait. Angelica est pourtant si belle... sans compter que la douce endormie reprend vie à travers son objectif.



Manoel De Oliveira, éternel conteur

Il était une fois Manoel De Oliveira, le plus âgé et le plus ancien des cinéastes en activité (à 103 printemps, le réalisateur a entamé sa carrière à l'époque du cinéma muet) et cependant un des conteurs les plus libres du Septième Art.
C'est bien avec un "Il était une fois" qu'on aimerait aborder L'étrange Affaire Angelica, sa curieuse dernière fable (en date) narrant, avec élégance et retenue, l'incroyable - et pas si impossible - histoire d'amour entre un vivant et une morte. Ce ne serait pourtant pas rendre justice à une oeuvre fine, à la fois libre et exigeante, légère et mature, une oeuvre pleine d'audace et de poésie offrant une touchante réflexion sur le temps qui passe et la puissance irrépressible de l'amour.

Véritable film à clés, le long-métrage de De Oliveira confronte passé et présent (le temps d'une photo ou d'une chanson), prend le temps de contempler, avec douceur et respect, un Portugal rural pour mieux s'interroger sur son futur incertain et convoque soin plastique (les plans sont composés au millimètre) symbolique (les noms de lieux, les portes et fenêtres ouvertes, les animaux) et philosophie afin de livrer une ode à la vie vibrante et puissante qui aurait largement de quoi faire rougir la "jeune" génération.

Epris d'absolu, Isaac - alter ego de Manoel De Oliveira ? - deviendra fou, hanté par la beauté surnaturelle d'un être inaccessible car rencontré trop tard... et justement irrésistible car impossible à atteindre. Et on peut, sans honte, vous avouer que cette même fascination risque de vous frapper. Continuez de nous enchanter monsieur De Oliveira, on ne vous en voudra pas.



Le DVD

Jolie sortie DVD pour ce conte moderne puisqu'aux côtés de L'étrange Affaire Angelica vous pourrez vous plonger dans une galerie photos du film et de ses coulisses ou une biographie (écrite) du cinéaste, mais aussi un court-métrage (rare !) mettant en scène Manoel De Oliveira et Jean Rouch dans une découverte lyrique de la ville de Porto. Enfin, vous pourrez découvrir les images de l'avant-première parisienne du long-métrage (à la Cinémathèque Française) ainsi que les interviews croisées (souffrant malheureusement de quelques erreurs de traduction) du réalisateur et de son petit-fils Ricardo Trepa (Isaac). L'occasion d'entrevoir la passion de cet homme de Cinéma, légèrement fatigué mais citant Spinoza avec malice et de sourire devant le respect et l'admiration de son entourage ("c'est une force de la nature"). Magique.

=> Toutes les infos sur L'étrange Affaire Angelica

Eléonore Guerra (6 Janvier 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter