L'Interview de Seth Rogen et James Franco modifié pour la Corée du Nord

jeudi 14 août 2014 - 18:34 | Showbizz
Selon The Hollywood Reporter, Sony a finalement cédé aux menaces du gouvernement nord-coréen en modifiant le montage de sa prochaine comédie.

Signé Evan Goldberg et Seth Rogen, L'Interview Qui Tue met en scène ce dernier et James Franco dans la peau d'un animateur de talk-show et de son producteur américain qui se retrouvent impliqués dans un complot visant à assassiner le dictateur Kin Jong-un, incarné par Randall Park. Un scénario qui n'amuse pas Pyongyang qui assimile le long-métrage à du terrorisme et qui a déposé au mois de juillet une plainte officielle auprès de l'ONU afin d'interdire le film.

Afin d'apaiser les tensions, le studio Sony a décidé de modifier le film, le plus gros changement prévu étant la retouche numérique de milliers de boutons d'uniformes militaires des personnages coréens. Répliques fidèles des vrais boutons de l'armée nord-coréenne, ils seraient considérés comme "blasphématoires". Autre changement majeur envisagé par le studio, une scène montrant le visage du dirigeant Kin Jong-un en train de fondre au ralenti finalement coupée au montage.

Prévu pour le 8 août L'Interview Qui Tue sortira finalement le 25 décembre aux États-Unis et le 18 février 2015 en France.

La bande-annonce (en version originale) :



=> Toutes les infos sur L'Interview qui tue

(14 Août 2014 - Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter