L'Iran ne participera pas aux Oscars en raison du film anti-islam

L'Iran a annoncé lundi qu'il ne participerait pas aux prochains Oscars en raison de l'"insulte intolérable" faite aux musulmans par le film anti-islam produit aux Etats-Unis.



"J'annonce officiellement qu'en réaction à l'intolérable insulte faite au grand prophète de l'islam, nous ne participerons pas aux Oscars cette année et nous demandons aux autres nations islamiques de protester de la même manière", a déclaré le ministre iranien de la Culture, Mohammad Hosseini, selon l'agence de presse Isna.

Téhéran a retiré son seul film, "Un morceau de sucre", après discussions avec son producteur, a-t-il dit.

L'Iran avait remporté en février 2012 l'Oscar du meilleur film étranger avec Une Séparation, d'Asghar Farhadi.

Le film "L'Innoncence des musulmans", qui dénigre l'islam, "a été réalisé aux Etats-Unis et les Oscars se tiennent (dans ce pays), et jusqu'à présent aucune position officielle n'a été prise par la nation qui a fait ce film", a ajouté le ministre.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton avait dénoncé le 13 septembre ce film qui a provoqué la colère de musulmans contre les Etats-Unis, évoquant "une vidéo écoeurante et condamnable" avec laquelle le gouvernement américain "n'a absolument rien à voir".

Néanmoins, les Etats-Unis avaient indiqué que par respect pour la liberté d'expression, ils ne le censureraient pas.

Plusieurs manifestations non violentes contre ce film ont eu lieu à Téhéran.

En février 2012, l'Oscar du meilleur film étranger avait été attribué au film iranien Une Séparation.

=> Toutes les infos sur 85ème Cérémonie des Oscars 2013

(24 Septembre 2012 - AFP)

© 2012 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Gratuit. Recevez l'essentiel de l'actualité Cinéma chaque semaine



Sélection d'articles sur le même thème :

Vos commentaires

 

    A la une