L'Oscar du réalisateur de Casablanca aux enchères

mardi 26 juin 2012 - 21:39 | Showbizz
L'Oscar remporté en 1944 par Michael Curtiz pour la réalisation de Casablanca sera vendu aux enchères fin juin en Californie, pour un prix qui pourrait atteindre 3 millions de dollars, a annoncé mardi la maison d'enchères Nate Sanders.


La statuette sera vendue le 28 juin à Santa Monica (ouest de Los Angeles), pour un prix "estimé entre 2,5 et 3 millions de dollars", indique la maison d'enchères dans un communiqué.

Casablanca est "l'un des films les plus populaires et les plus appréciés au monde", écrit Nate Sanders, propriétaire de la maison d'enchères. "C'est l'un des films de l'âge d'or hollywoodien que tout le monde a vu et que l'on reconnaît immédiatement", ajoute-t-il.

Casablanca (1942) a remporté trois Oscars : meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario.

Ce drame romantique, interprété par Ingrid Bergman et Humphrey Bogart, figure régulièrement dans les classements des meilleurs films de tous les temps. En 2002, l'American Film Institute (AFI) avait ainsi élu Casablanca meilleur film romantique de l'histoire du cinéma.


La statuette remportée par Michael Curtiz avait été achetée en 2003 par le magicien David Copperfield, qui l'avait acquise "dans une vente aux enchères pour 231.500 dollars", a précisé à l'AFP Sam Heller, porte-parole de Nate Sanders. Il a refusé de préciser si le magicien était toujours le propriétaire de l'Oscar.

Michael Curtiz, né à Budapest en 1886, est mort d'un cancer en 1962, à l'âge de 75 ans. Il fut nommé 5 fois à l'Oscar du meilleur réalisateur, mais ne le remporta qu'une fois, grâce à Casablanca. Il doit ses quatre autres nominations à Capitaine Blood (1935), Les Anges Aux Figures Sales (1938) Rêves De Jeunesse (1938) et La Glorieuse Parade (1942).

=> Toutes les infos sur Casablanca

(27 Juin 2012 - AFP)

© 2012 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter