La Belle et la Bête a failli recruter une star de la chanson internationale !

mercredi 11 octobre 2017 - 15:44 | Showbizz
Dans une interview accordée à Yahoo! Entertainment, Bill Condon, le réalisateur de la dernière adaptation La Belle Et La Bête sortie en mars dernier, a avoué avoir essayé de caster une des stars américaines les plus connues au monde.



Tandis que Rihanna a récemment vu chez Luc Besson dans Valérian Et La Cité Des Mille Planètes, ce n'est nulle autre que la chanteuse Beyoncé qui a été réclamée pour jouer dans La Belle Et La Bête ! En effet, Bill Condon souhaitait lui offrir un des multiples seconds rôles. Le long métrage regorge de personnages hauts en couleurs qui permettent au conte de jouir d'une ambiance à la fois drôle, chaleureuse et énergique.

Adulée du monde entier, Beyoncé "aurait été parfaite en Plumette" exprime Bill Condon. Dans le dessin animé de Disney comme dans le live-action de 2017, Plumette est une protagoniste dynamique à l'esprit fin, éperdument amoureuse de Lumière. Ce dernier est joué par Ewan Mcgregor. L'imagineriez-vous au côté de Beyoncé ? L'image est surprenante, mais elle a donc été envisagée.

Finalement, c'est la jeune Gugu Mbatha-raw (Il N'Est Jamais Trop Tard, de Tom Hanks ; Seul Contre Tous, de Peter Landesman) qui a obtenu le rôle de Plumette. À deux ans près, elle a le même âge que Beyoncé. De plus, les deux femmes, toutes les deux très jolies, partagent plusieurs traits physiques en commun. À croire que Bill Condon avait une idée très précise de l'aspect de chacun de ses personnages avant même de penser aux acteurs qui pourraient les incarner.



Si elle avait accepté (la raison de son refus ou du refus de son agent reste inconnue), Beyoncé aurait sûrement été très à l'aise sur le plateau de tournage. En effet, l'interprète de Single Ladies n'en est pas à son coup d'essai au cinéma. Elle a notamment déjà tourné dans Dreamgirls de ... Bill Condon ! Eh oui, le réalisateur apprécie l'énergie artistique de la chanteuse et a donc déjà collaboré avec elle. Celle-ci a également été vue dans The Fighting Temptations de Jonathan Lynn ou encore dans Austin Powers Dans Goldmember de Jay Roach. De plus, grâce aux dizaines et dizaines de clips enregistrés pour ses musiques, il est évident que les projecteurs et les caméras n'effraient pas la reine de la pop !

Estelle Lautrou (11 octobre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter