La Crise touche aussi Hollywood

mardi 14 avril 2009 - 16:03 | Showbizz
La production de films à Los Angeles (Californie) a subi une chute de 56,3% au premier trimestre 2009 comparée à l'an dernier, d'après un rapport de l'agence FilmL.A. publié lundi 13 avril et repris par Relax News.

Los Angeles et sa banlieue ont connu 903 jours de tournage de longs-métrages entre janvier et mars derniers. Un chiffre en baisse de 56,3% versus le premier trimestre 2008. En comparaison avec la période septembre-décembre 2008, la production a diminué de 14%.

Cette baisse inscrit le premier trimestre 2009 au plus bas niveau hollywoodien de l'histoire du baromètre de FilmL.A. lancé en 1994. Une dépression des tournages qui s'explique par la crise économique mais également par la compétitivité d'autres lieux de production à travers le monde.

" La plupart des films hollywoodiens à gros budget ne sont pas tournés sur place, et même les réalisateurs indépendants tournent de moins en moins longtemps dans notre secteur ", a indiqué Paul Audley, président de FilmL.A.. Une tendance qui ne semble pas prête de s'arrêter malgré l'adoption récente d'un crédit d'impôt californien pour les longs-métrages d'un budget maximum de 75 millions de dollars. " Les films les plus chers ne rentreront pas dans le programme, lequel devrait s'étendre si la Californie veut rester compétitive face à d'autres Etats dotés de leurs propres infrastructures et studios. ", a averti Paul Audley.

Inversement, la production audiovisuelle affiche une belle santé. 6 274 jours de tournages ont été comptabilisés au premier trimestre 2009, soit une augmentation de 76% comparé aux premiers mois de 2008 alors que la grève des scénaristes grondait. Sans le facteur grève, la production des téléfilms, séries, jeux ou encore télé-réalité a crû de 0,7% d'une année sur l'autre.

Les jours de tournage de séries dramatiques ont fait un bond de 191%. La sitcom a gagné 48,8% tandis que la télé-réalité a vu son nombre de tournages augmenter de 68,7%. Ce genre de programme reste le plus demandé à Hollywood où il représente 54,3% de l'ensemble de la production télévisuelle.

(Le 14 Avril 2009)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter