La Fête du cinéma aurait été 'dévorée par l'ogre Shrek'

vendredi 9 juillet 2010 - 19:30 | Showbizz
L'ARP (auteurs, réalisateurs, producteurs) déplore vendredi les "dérives observées lors de la dernière Fête du Cinéma devenue cette année, selon elle, "une gigantesque opération de promotion en avant-première du gentil ogre vert" Shrek, au détriment des autres films.
Dans un communiqué intitulé Shrek 4, Il Était Une Fin qui ne justifie pas tous les moyens", l'ARP juge dévoyée l'opération qui traditionnellement "met en valeur par des tarifs attractifs tous les films à tous les publics".


Lors de la 26e édition, nombre de séances de Shrek "présentées comme des avant-premières" ont eu lieu le week-end précédant sa sortie, nuisant à "l'exposition des films déjà en salles", lesquels ont parfois été déprogrammés. L'ARP épingle plus largement "la pratique des avant-premières de certains distributeurs qui, pour bénéficier de la fréquentation accrue le week-end, faussent la concurrence des sorties hebdomadaires".

L'association épingle la "dérive très mercantile" de la Fête du Cinéma. "Si elle devient, comme cela semble en prendre le chemin, une opération de promotion des blockbusters de l'été, elle aura complètement perdu, en plus du public, son âme", conclut l'ARP. Organisée par la Fédération nationale des cinémas français (FNCF), la Fête du Cinéma 2010, du 26 juin au 2 juillet, a attiré 3,2 millions de spectateurs, une fréquentation en repli de 30% par rapport à l'an dernier.

(9 juillet 2007)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter