La France au Festival de Sundance

Le festival du film indépendant américain, créé par Robert Redford en 1981, réinvestie Park City (Utah) du 18 au 28 janvier avec son cortège de films novateurs. Cette année, il accueillera entre autres L'Héritage, second long-métrage de Gela Babluani. Le réalisateur français d’origine géorgienne été déjà présent l’année dernière avec son 13 Tzameti qui a remporté le Grand Prix du Festival de Sundance 2006.

Dans cette catégorie fiction étrangère, on retrouvera aussi Julie Gavras, venue présenter son premier long La Faute À Fidel, Newton I. Aduaka pour montrer en avant-première mondiale Ezra ainsi que Laurent Salgues pour son œuvre franco-canado-burkinabaise Rêves De Poussière. La sélection des documentaires étrangers a retenu Bienvenue En Europe de Bruno Ulmer.

La France sera donc bien présente mais ne colle pas vraiment avec le thème affiché de cette 23ème édition. La guerre en Irak semble hanter les esprits avec des films de fiction comme Grace Is Gone de James C. Strouse ou des documentaires tel que Ghosts Of Abu Ghraig qui raconte les tortures exercées par l’armée américaine dans la prison irakienne ou No End In Sight qui revient sur la chronologie de la décision politique d’envahir l’Irak. L’Irak déchaîne les esprits créatifs un peu comme en 1968… C’est d’ailleurs un documentaire sur les manifestations contre la guerre au Vietnam, Chicago 10 de Brett Morgen, qui ouvrira le festival.

La compétition sera rude entre les 122 films sélectionnés provenant de 25 pays différents et on espère bien que la France brillera encore lors de cette édition 2007.

M. B. (1 décembre 2006 – Avec Le Film Français)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter