La fréquentation des cinémas en repli de 4,1% en 2013 dans l'Union européenne

vendredi 14 février 2014 - 13:34 | Showbizz
La fréquentation des cinémas a enregistré un repli de 4,1% en 2013 dans l'Union européenne, dû à la baisse de ses principaux marchés, l'Espagne enregistrant à elle seule une chute d'environ 16%, selon une étude parue vendredi.
La fréquentation des cinémas en repli de 4,1% en 2013 dans l'Union européenne

908 millions de billets ont été vendus en 2013 soit 39 millions de moins qu'en 2012 (947 millions) selon les premières estimations de l'Observatoire européen de l'audiovisuel.

En Espagne, où la TVA culturelle a été portée de 8% à 21%, 10,8 millions de billets ont été vendus en moins par rapport à 2012, soit un repli de -16,1%.
En France, la baisse est de 5,3%, au Royaume Uni et en Allemagne, de 4%.
L'Italie a résisté à cette tendance générale avec une progression estimée à 6,6 %.
En Europe centrale et orientale, le mouvement est aussi à la hausse: +16,7% pour la Bulgarie, +13,8% en Roumanie et +6,8% pour la Lituanie.
Hors UE, la Russie est devenue "désormais le deuxième plus grand marché européen en termes d'entrées, devant le Royaume-Uni", relève l'étude.

La Fédération a enregistré un bond de 10,6% de ses entrées à 173,5 millions, la France restant en tête sur le continent européen avec près de 193 millions de tickets. Le marché turc est aussi en pleine forme avec +14,8% de billets vendus, pour un total de 50,4 millions. Bien qu'elle ait atteint un plus bas niveau depuis des années, la France reste le marché de l'UE où la part de marché des films nationaux est la plus élevée avec 33% du total des entrées (40% en 2012). En Italie, cette part est à 31%, au Danemark de 30% et en Allemagne de 26%.
Hors UE, la Turquie reste le premier marché européen, les films turcs raflant 58% du total des entrées. Il s'agit d'un "niveau record au plan national et inégalé par les autres marchés européens au cours des dernières décennies", selon l'Observatoire.

Enfin bien qu'il soit "trop tôt" pour estimer les recettes brutes des salles pour l'UE, les données provisoires "suggèrent que contrairement aux trois dernières années, la hausse des prix des billets dans 19 des 25 marchés de l'UE n'a pas suffi à compenser la baisse de fréquentation, et les recettes brutes provisoires diminuent dans 14 des 25 marchés". En Espagne, les recettes brutes chutent même de 16,8%.

(14 Février 2014 - Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter