La grève des acteurs désarmorcée ?

L’angoisse règne à Hollywood. Après le très long conflit entre les scénaristes et les sociétés de production, la capitale du cinéma attendait l’été avec anxiété. En effet, le puissant syndicat d’acteurs, L’American Federation of Television and Radio Artists (Aftra), avait menacé de se lancer dans une grève, compromettant ainsi les tournages de l’été. Objet de la discorde : les droits de diffusion dans les nouveaux médias.

Mais la pression semble être descendue avec la ratification d’un accord entre l’Aftra et les producteurs hollywoodiens, le 8 juillet dernier. Ce contrat triennal a reçu l’aval de 62,4% des 70.000 membres de l’organisation. Selon ce nouvel accord, les comédiens membres du syndicat toucheront davantage de droits sur les nouveaux médias. Ainsi, leur rémunération augmentera de 3,5% la première année de mise à disposition des oeuvres, de 3% la deuxième et enfin, de 3,5% la troisième. L’Aftra qui souhaitait tester le rapport de force avec les producteurs a également obtenu une hausse des cotisations patronales pour leur caisse santé et retraite. Les acteurs sont également assurés d’être consultés avant tout diffusion d’un programme en ligne.

La signature de cet accord a rassuré le syndicat majoritaire d’acteurs, la Screen Actors Guild. Ce dernier doit également entrer en négociations avec les producteurs de l’Alliance of Motion Picture & Television Producers. L’accord avantageux qui vient d’être signé, amène à penser que les ultimes négociations devant avoir lieu jeudi 10 juillet, aboutiront à une issue heureuse pour le cinéma.

X. L. (le 10 juillet 2008 – avec Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter