La guerre des mondes a gagné la bataille

Le week-end du 4 juillet, jour de l'indépendance américaine, est LE week-end examen de passage des grosses productions des studios d'outre-Atlantique. Celui qu'il ne faut surtout pas rater. Celui qui décide si vous êtes un “genius“ ou si vous êtes un “looser“
Depuis Les Dents De La Mer en 1975, les spectateurs en vacances aiment trembler dans les salles obscures en plein été. Évolution oblige, les regards ne sont plus tournés vers les profondeurs abyssales de l'océan mais vers celle de l'espace. Tout comme leurs homologues d'Independance Day, sortis sur le sol yankee le 3 juillet 1996, les vilaines bestioles venues du vide interstellaire de La Guerre Des Mondes font un carton au box-office américain. Pendant ce week-end patriotique, entre les traditionnels barbecues, défilés de chars et feux d'artifice, le dernier-né de Paramount a engrangé 66 million de dollars de chiffre d'affaire. Il devient ainsi le deuxième meilleur démarrage du 4 juillet, derrière Spider-man 2 qui avait récolté, lui, l'année dernière pas moins de 88,2 millions.
Le film de Steven Spielberg avec Tom Cruise, attendu le 6 juillet sur les écrans français mais déjà sorti partout ailleurs le 29 juin, a ainsi rapporté sur le sol américain 101,7 millions et 102,5 à travers le monde en seulement 5 jours.
Il rejoint ainsi le très convoité tableau d'honneur des quatre autres longs-métrages ayant dépassé la barre des 100 millions de chiffres d'affaire à l'étranger en moins d'une semaine : Star Wars Épisode 3 - La Revanche Des Sith, Le Seigneur Des Anneaux : Le Retour Du Roi, Matrix Revolutions et Harry Potter Et Le Prisonnier D'Azkaban.
Contrairement à ses co-classés, La Guerre Des Mondes n'est ni la suite ni le prequel d'un précèdent gros succès cinématographique. Alors, bon petit dernier de ce Top 5 du box-office ultime, peut être. Mais reconnaissons lui, le mérite d'y être arrivé seul.

S.R Le 4 juillet 2005

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter