La Môme lance une vague de biopics

Le succès de La Môme en France et à l’étranger inspire. Il y en beaucoup qui rêvent désormais de réaliser leurs propres films biographiques.

Selon le magazine américain Variety, la culture people est toujours mal vue en France, ce qui a obligé les cinéastes à se concentrer sur les célébrités dites « estimables », comme Lucie Aubrac, figure de la Résistance, ou François Mitterrand.

Mais les récompenses de La Môme auraient ouvert une fenêtre sur des perspectives de nouveaux biopics. Audrey Tautou sera donc prochainement Coco Chanel, tandis que Sylvie Testud incarnera Françoise Sagan sur les écrans.

De son côté, la productrice Christine Gozlan s’est associée à StudioCanal pour monter le projet d’un film sur Josephine Baker.

Seulement, le magazine Variety souligne que les stars françaises ne s’exporteront pas toutes à l’étranger. En effet, Édith Piaf était déjà connue outre-Atlantique. En revanche, Coluche, par exemple, toujours très populaire et apprécié en France plus de vingt ans après sa mort, est un inconnu au-delà des frontières françaises. Antoine De Caunes a néanmoins réalisé Coluche, un film avec François-xavier Demaison dans le rôle du comique au destin tragique. Ce biopic devrait sortir dans les salles cette année.

Toujours dans les biopics, le producteur Thomas Langmann souhaiterait réaliser des films retraçant les aventures de Christophe Rocancourt et du gangster des années 70, Jacques Mesrine.

La productrice Diane Kurys conclut en expliquant que le public français a toujours montré un vif intérêt pour la vie des gens même si le cinéma n’a pas toujours satisfait cette curiosité.

C.C-F. (Le 13 mars 2008 – avec Variety)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter