La polémique Blindness : n'est stupide que la stupidité

vendredi 3 octobre 2008 - 16:02 | Showbizz
L'écrivain portugais José Saramago a vivement réagi vendredi à la polémique autour de la sortie aux Etats-Unis du film Blindness tiré de son roman L'Aveuglement, en soulignant que " la stupidité ne choisit pas entre aveugles et non-aveugles ".

Interrogé par la radio TSF sur les appels au retrait du film lancés par la Fédération américaine des aveugles, le prix Nobel de littérature 1998, âgé de 85 ans, a déploré une réaction de " mauvaise humeur " de gens qui " malheureusement n'ont pas vu le film ".

La Fédération américaine des aveugles (National Federation of the Blind) a appelé à des manifestations vendredi, jour de la sortie dans les cinémas américains de Blindness du réalisateur brésilien Fernando Meirelles, considérant que le film est susceptible de " blesser les aveugles ".

Blindness, projeté en ouverture du dernier Festival de Cannes, est une parabole philosophique, qui montre une humanité livrée à ses plus bas instincts et plongée dans le chaos par une étrange épidémie de cécité.

" Ceci n'est pas une polémique, c'est une réaction de mauvaise humeur, a déclaré José Saramago à TSF. Parce que pour une polémique, il faut deux interlocuteurs. Et dans cette affaire, il s'agit d'une association d'aveugles qui décide d'avoir une opinion sur un film que, malheureusement, elle n'a pas pu voir ".

" La stupidité ne choisit pas entre aveugles et non-aveugles ", a ajouté l'écrivain, pour qui le livre comme son adaptation cinématographique " sont parfaitement d'actualité, surtout en ces jours agités que traversent les Etats-Unis ".

(Le 3 Octobre 2008 - AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter